Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rainfolk's diaries

Partageons nos lectures ! Roman, polar, thriller, fantasy, fantastique, science-fiction, bd, jeunesse.

L'urne de Xalanor, une saga fantasy de Vincent MacPhordyne

Vincent MacPhordyne, un auteur qui a eu une vocation précoce pour ce passionné de Fantasy, nous offre avec  L'urne de Xalanor, une saga fantasy où se mêlent stratégie politique et héroïsme. A mettre entre toutes les mains, notamment celles des fans des mondes imaginaires moyenâgeux.

urne de xalanor

 

L'urne de Xalanor

L'urne de Xalanor, une saga en plusieurs tomes

Tome 1 :La folie du roi

Les royaumes d’Édorianne et d’Élikasar sont voisins. Ils vivent en paix depuis la fin de la guerre des déchus, quelques cinq cents ans plus tôt. Cette fragile trêve est soudainement remise en question lorsque le roi Légirède apprend que des armées élikasariennes bivouaquent à ses frontières.

Le roi Ollon jure de ne réaliser que de simples manœuvres.

Coincé dans sa folie, Légirède ne croit plus ses conseillers qui tentent de le tempérer – certains se verraient même le renverser. Il veut partir en guerre afin d’honorer ses ancêtres et faire valoir son droit. Cependant, il n’aurait aucune chance contre la stratégie et l’évolution technologique du royaume d’Élikasar.

La paix l’emportera-t-elle sur la folie ?

 

Tome 2 : L'incursion du roi

Ce que tous craignaient est arrivé : le roi Légirède a déclaré la guerre au roi Ollon.

Persuadé de son génie militaire, le roi d’Édorianne a envahi le royaume d’Élikasar avec des armées constituées au pied levé, privant son royaume des ressources nécessaires à la préparation des moissons.

Le roi Ollon, qui ne désirait pas entrer en guerre, est forcé de répondre à cette incursion. Il doit en parallèle contrer la propagande de la flèche noire, fronde qui le dénigre, qui ronge son règne, qui voudrait sa couronne.

Cette guerre risque d’attiser un jeu d’alliance dangereux risquant d’enflammer tout le continent de Koldanie.

Les ordres magiques koldaniens, observateurs de ce conflit, attendent beaucoup des pourparlers religieux qui ont mal commencé. Si ces derniers venaient à échouer dans leur mission, les ordres magiques seraient contraints de s’emmêler pour prévenir un embrasement du continent, pour veiller à ne pas ressusciter le spectre de la guerre des déchus.

Seront-ils obligés d’en arriver là ?

 

Vocation précoce pour ce passionné de Fantasy

Vincent MacPhordyne est tombé dans la littérature Fantasy dès son plus jeune âge, notamment grâce aux jeux de rôle. Cet univers ouvre toutes les portes et ne bride pas l'imagination.

C’est à 12 ans que l’envie d’écrire lui apparut très clairement. Elle s’est manifestée pour répondre à des pressions au sein d’un milieu familial détruit. A l’adolescence, sûr de son talent, il tenta à plusieurs reprises de pousser les portes des éditeurs traditionnels, en vain.

Ces refus eurent raison de sa motivation, pour un temps seulement.

En effet, un beau jour, l'auteur eut une révélation en découvrant le film Princess Bride, de Rob Reiner, un film qui lui a donné envie de revenir à la Fantasy.

Profitant quelques années plus tard d'une période de chômage et du gros passage à vide qui en découla, il se remit à écrire pour passer le temps. De nouveau il tenta de démarcher des maisons d'édition, et de nouveau il essuya des refus.

Mais cette fois pas question de se décourager. Vincent MacPhordyne a travaillé et retravaillé son style, étoffé son histoire, développé la psychologie de ses personnages, à tel point qu'il lui fallut se rendre à l'évidence, son roman comporterait plusieurs tomes.

Tel un J. R. R. Tolkien, l'auteur a créé un monde à part entière avec son histoire, sa géologie, sa physique, sa biologie, ses végétaux, ses animaux, ses créatures, son passé, sa naissance.

Il a également établi une chronologie, depuis l’apparition des humains sur le monde, qui dépasse les 8500 ans, selon un calendrier propre qui fonctionne sur 300 jours. Un travail titanesque !

Pour publier son histoire l'auteur a pris le pari de l'autoédition. Ce modèle lui permet d'avoir une liberté artistique totale.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lemenuisiart 10/02/2019 16:33

cela doit-être bien

Bernie 12/02/2019 16:30

C'est excellent