Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rainfolk's diaries

Partageons nos lectures ! Roman, polar, thriller, fantasy, fantastique, science-fiction, bd, jeunesse.

La Souciance d'Eric-Louis Henri, un roman en forme de balade philosophique qui invite à aller à la rencontre de soi

Dans ce premier roman, publié aux Editions du Panthéon, Eric-Louis Henri nous propose un moment hors du temps, une réflexion profonde, intime et poétique, induite par un pays propice à l’introspection et à la découverte de la « souciance ».

rainfolk s diaries souciance roman

La Souciance

Un couple de voyageurs fait halte dans un village suspendu entre mer et montagne. Une étape de plus, somme toute ordinaire, lors d’un périple estival sans but précis.

Mais ce qui aurait pu n’être qu’un simple instant de découverte heureuse révèle d’emblée une autre dimension, singulière, insolite. L’évidence du lieu, fragile, immédiate et surprenante, dessine alors pour le couple un futur inattendu.

 

Une balade philosophique pour cheminer vers l'intime

Le fil de l'histoire se déroule dans le sud méditerranéen : cela pourrait être l'Italie ou la France, la Grèce ou l'Espagne, la Crête ou la Carthagène tunisienne... Il est de tous ces lieux et d'aucun à la fois. Apatride et universel, berceau et tremplin. Il est de tous les temps aussi, quoique résolument contemporain.

L’histoire débute par une halte dans un village suspendu entre mer et montagne ; ce n’aurait pu être qu’une simple étape d’un périple estival. L’instant de découverte passé, se révèle une autre dimension, singulière, insolite pour un couple de voyageurs. L’évidence d’un lieu dessine alors pour celui-ci un futur inattendu, propice à la “souciance”.

Mais quelle est donc cette “souciance” ? Ce terme, issu de la phénoménologie, évoque à la fois l'infime singularité de toute existence et les incertitudes essentielles de la vie humaine.

"La Souciance” d’Eric-Louis Henri est tout à la fois :

  • Le journal d’un apprenti en pensée.
  • L’itinéraire d’un homme qui, à l’épreuve du réel, est en quête de ce qui fait sens en lui et pour lui. Qui tente de ne pas manquer ce rendez-vous en s’ouvrant à l’imprévisible, à l’inattendu, … à cette part de “réalité singulière qui constitue son universalité".
  • Une mise en abîme des présupposés contemporains gouvernant notre existence.

 

Un livre à mettre entre toutes les mains

"La Souciance" n'est pas un livre réservé à quelques "happy few" férus de philosophie. L'auteur a adopté une écriture simple, accessible, et vivante.

Chacun.e peut aussi se projeter, en filigrane, dans cette histoire : même si sont évoqués quelques lieux et moments qu'Eric-Louis Henri a croisés, visités ou "entre-vécus", même si elle s'en est nourrie, La Souciance n'est pas une autobiographie.

Voici ce que la journaliste-correspondante en Europe, éditrice et critique littéraire équatorienne Sofia Cardoen (Diario El Universo - Perla del pacifico Ediciones) écrit à propos de ce roman captivant :

"Ne cherchez pas une histoire, ne cherchez pas une action, ne cherchez pas des personnages haut en couleurs. En ouvrant ce livre, c’est vous-même que vous allez rencontrer.

D’une façon détournée, imprévue, l’auteur vous emporte dans son monde intérieur et de cette intériorité s’ouvre un passage à votre propre être par le rythme et la réflexion que l’auteur a suscitée.

Observer, méditer, ralentir pour se retrouver au milieu d’un nulle part qui ne prend sens que parce que vous vous y trouvez. La souciance est ce temps qu’on devrait accorder à soi-même et qu’on passe toute une vie à remettre pour plus tard."

 

Extrait

"Et si l'éternité n'existait pas ?

Et si l'éternité, ce n'était que le passé.

Derrière nous...Résolument clos.

Devant, il n'y aurait que l'infini. Sans cesse naissant, indéfiniment mouvant. Indéterminé, voire improbable...

En arrivant au village, j'ai aussitôt ressenti que quelque chose se jouait du temps. Un "je-ne-sais-quoi" qui frissonnait à la surface du présent. Comme un air de commencement.

D'ordinaire, lorsqu'on se rend quelque part, la destination est connue. On sait où le chemin nous mènera. On sait où l'on va et, normalement, par où aller. Sans que l'ordre du monde, de son monde, n'en soit bouleversé.

Ce fut différent, cette fois.

Hasard ou coïncidence ?

Prédestination ou providence ?"

 

La genèse de ce roman hors du temps

L'écriture de "La Souciance" est née dans un avion, alors qu'Eric-Louis Henri partait vers le Sud de l'Italie avec son épouse.

Alors qu'il sort d'une rupture professionnelle tendue et tumultueuse suivie de 6 ans de procédures, procès et actions en justice, il reprend son cahier de notes. Sur ce Moleskine petit format non ligné, celui qui l'accompagne toujours où qu'il soit, il jette sur la page blanche ouverte : "Et si l'éternité n'existait pas?"

Cette même phrase, cette même interrogation qui ouvre "La Souciance". Et le reste a suivi, spontanément, en un flot continu, comme si cela allait de soi et était normal. Eric-Louis ne relèvera la tête qu'à l'atterrissage, trois heures plus tard.

Il écrit alors le livre en 3 mois. Puis il passe autant de temps à le relire, le réviser, le corriger, le compléter... Lui qui écrit à la main, au crayon, dactylographie ensuite le manuscrit et l'envoie à des éditeurs figurant sur une liste fournie par un ami bibliothécaire.

Il accepte la proposition de la première maison d'édition qui lui répond, sans réfléchir. Comme une page que l’on tourne car l’essentiel était que cela se passe, s’accomplisse et se frotte à sa réalité…

Eric-Louis raconte :

« Les miens se sont demandés six ou sept mois durant quel était ce dossier qui m’accaparait une fois de plus à ce point. Je ne leur en ai donné la raison qu’une fois le manuscrit totalement retranscrit. C’est à ce moment-là qu’ils ont découvert le roman. »

Aujourd'hui, la publication de La Souciance a été bien accueillie, tant dans son entourage privé que professionnel. La critique en Belgique francophone a été positive de même que les commentaires sur ses réseaux sociaux.

 

Eric-Louis Henri

Eric-Louis Henri est philosophe de formation. Il parcourt désormais le monde au service de projets d’entreprise.

Né dans une famille bourgeoise au passé colonial et entrepreneurial pesant et guindé, il marque une première rupture en pratiquant la danse classique durant 12 ans. Cette discipline, à la fois sportive et artistique, représente pour lui à la fois un éveil et une révélation.

Dès que l'âge civil l'y autorise, il prend alors son envol...

Après deux ans de mathématiques appliquées, il est initié à l’école de la phénoménologie (Husserl & Heidegger) et du postmodernisme (Jean-François Lyotard). Il suit ensuite un MBA international puis se forme au management, et notamment à ses modèles contraignants et "castrateurs".

Auteur d'une méthodologie de Stratégie et Communication Corporate, il accompagne aujourd'hui des projets de développement d'entreprises start-ups et PME dans le monde.

Véritable électron libre, il est toujours à l'écoute des nouveaux modèles de pensée. C'est d'ailleurs ce qui le conduit à poursuivre sa réflexion aujourd'hui sous un mode narratif.

Eric-Louis souligne :

« L’écriture est pour moi un chemin qui laisse advenir le sens, et me permet de prendre le temps d’être à l’écoute de ce qui se passe aujourd’hui dans le monde, de comprendre davantage les disruptions, les failles d’une civilisation en proie à “l’algorithmisation” de l’existence. »

rainfolk s diaries Eric-Louis Henri
Eric-Louis Henri

L'auteur est notamment fasciné par les premières rencontres, celles d’un lieu, d’un temps, d’une existence. Pour lui, elles sont toujours porteuses de sens et d'infini, spontanément, et préfigurent déjà un futur à naître…

Eric-Louis travaille actuellement à la rédaction d'un autre roman, qui emmènera le lecteur vers les pays de l'Est. Sans être une suite de La Souciance, son "ici et maintenant" en prolongera la réflexion.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Elena800 20/07/2020 05:26

C'est un livre que j'aimerai lire !

Bernie 20/07/2020 18:38

je pense que tu aimerais.