Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rainfolk's diaries

Partageons nos lectures ! Roman, polar, thriller, fantasy, fantastique, science-fiction, bd, jeunesse.

Une affaire si facile : un avocat face à ses doutes et à la vérité

Avec Une affaire si facile, qui paraît le 17 septembre aux éditions du Cherche Midi, Francis Szpiner - lui même avocat - livre un polar passionnant dans les coulisses du système judiciaire.

rainfolk une affaire si facile

Une affaire si facile

Le titre, toujours si important, nous laisse présager que l’affaire ne sera pas si facile pour Simon Fogel. Le titre aurait pu être, une affaire trop facile, tant les éléments s’enchainent sans difficulté : un meurtre, une coupable qui se dénonce spontanément… Au final, ce pourrait être la lecture d’un banal fait divers si le titre avait été différent.

Pourtant ce fait divers pourrait se résumer ainsi :

« Juin 1984. Dans un pavillon de la banlieue parisienne, Martine tue son mari d'un coup de fusil. Des aveux, une coupable, un mobile. Les policiers bouclent rapidement le dossier. »

Une affaire si facile et banale en apparence, dans laquelle l'avocat peut plaider les circonstances atténuantes. Mais y a-t-il des affaires faciles ? 

Mais là, tout au long de la lecture, j’ai attendu le grain de sable, la faille qui va tout faire basculer. Elle arrivera bien sûr…

Et au bout il y a ce regard pointu sur la conscience de l’avocat, sur la vérité judiciaire, sur son rapport avec ses clients.

L’ensemble est un polar extrêmement plaisant qui interpelle sur la recherche de la vérité quand tout semble facile. Une lecture que je vous conseille vivement.

 

Résumé

Un crime passionnel, un meurtre au fusil commis un matin dans une maison familiale de la banlieue parisienne, par une femme maltraitée, victime sexuelle d’un mari violent adepte des clubs échangistes et des relations sordides.

Lorsque Lucienne était arrivée dans son bureau, Simon Fogel, brillant avocat pénaliste en pleine ascension, avait tout de suite accepté d’assurer la défense de cette jeune femme timide, simple secrétaire sans passé judiciaire, mère aimante d’un petit garçon de 6 ans, devant laquelle un gouffre venait de s’ouvrir avec ce meurtre qu’elle regrettait déjà. Un fait divers banal, une affaire d’une simplicité manifeste.

Les policiers avaient rapidement bouclé le dossier. Des aveux, une coupable, un mobile. Bien clair, bien net. Lucienne, placé en détention préventive après s’être volontairement livrée à la police, avait même bénéficié d’une remise en liberté provisoire dans l’attente de son procès devant la cour d’assise de Nanterre qui allait s’ouvrir 18 mois plus tard.

Ce jour était arrivé. Mais maintenant, quelques heures avant l’audience que Simon Fogel abordait avec une certaine sérénité, il y avait cette flic en face de l’avocat. Et ce qu’elle venait de lui révéler pouvait tout bouleverser...

 

Extrait

«  Pour le jeune avocat, il s'agissait d'une histoire d'amour qui se termine mal, une histoire entre un homme rustre et une petite femme ordinaire, effacée et timide, au quotidien banal, entraînée dans des partouzes par affliction.

Il s'agissait somme toute d'une vie familiale classique, une vie au cours de laquelle on dépose son enfant à l'école avant de se rendre au travail, en respectant les feux rouges et en traversant dans les clous. 
"Ce matin, dit-elle, en me réveillant, j'étais une mère de famille respectable. Et quelques secondes plus tard, je suis devenue une meurtrière"  »

 

 

Francis Szpiner

Francis Szpiner, 64 ans, est avocat au barreau de Paris depuis 1975. Personnalité connue, il a défendu plusieurs hommes politiques. Il est, entre autres, l’avocat de la famille d’Ilan Halimi et a défendu la partie civile lors du procès du « Gang des Barbares ».

Il est également l'avocat de l’association SOS Attentats et un des avocats de La Voix de l’enfant. Il est également membre de l’école des Hautes Études internationales et maître de conférence à Sciences Po.

rainfolk Francis Szpiner

Il est l’auteur de plusieurs ouvrages : Une affaire de femmes (Balland, 1988, adapté au cinéma par Claude Chabrol en 1988), L’État hors la loi (Fayard, 1989), Mat d'échecs (Balland, 1990)) et Fantôme de papier (La Table ronde, 2006).

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Elena800 07/09/2020 10:10

Merci pour cet article, je vais le lire ça m'intéresse vraiment. J'avais lu "Le salaud lumineux" et ça m'avait beaucoup intéressé.

Bernie 07/09/2020 18:53

alors tu vas être intéressée par celui-ci

Renée 06/09/2020 15:13

celui-ci m'interpelle merci d'en parler...bonne semaine a venir

Bernie 06/09/2020 18:20

C'est une super lecture

biker06 06/09/2020 08:17

Une femme ça empoisonne , ca tue pas au fusil.....

Bernie 06/09/2020 18:20

Je te conseille la lecture ....

trublion 06/09/2020 07:06

un livre sur les apparences

Bernie 06/09/2020 18:20

Et sur le métier d'avocat