Le mystère du Chai des Farines - Martine Lafon-Baillou

Le mystère du Chai des Farines est la troisième enquête de Timothée Montcléra, menée dans le Bordeaux de 1789. Le commissaire va découvrir que le monde de l'art n'est pas à l'abri des escroqueries ni des crimes les plus terribles...

Le mystère du Chai des Farines - Martine Lafon-Baillou

 

Le mystère du Chai des Farines

Troisième enquête de Timothée Montcléra

Depuis qu’il a connu le succès avec sa Danaé et la pluie d’or et avec ses tableaux de Marie-Antoinette, Adolf Wertmüller ne chôme pas : toute la bonne société lui demande des portraits.

Mais cette notoriété lui vaut parfois quelques déconvenues…

Lorsque la femme d’un riche notable bordelais tient à se faire représenter en tenue d’Ève et fait tout son possible pour séduire le Suédois, celui-ci est bien à la peine.

Fort heureusement pour lui, l’enquêteur Timothée Montcléra va tenter de l’aider à se sortir de ce traquenard. Mais le jeune homme va également découvrir que, sous ses dehors fascinants, le monde de l’art n’est pas à l’abri des escroqueries ni des crimes les plus terribles.

 Parviendra-t-il à démêler l’écheveau de cette affaire ?

Pour venir à bout de ces mystères, Timothée va suivre des ramifications qui vont se révéler toujours plus complexes ; celles-ci vont le mener sur une autre voie, inattendue et émouvante : celle de son identité.

 

Martine Lafon-Baillou

Romancière, Martine Lafon-Baillou s’est intéressée aux années pré-révolutionnaires à Bordeaux.

Les enquêtes policières de Timothée Montcléra plongent des personnages fictifs, mais aussi d’éminentes personnalités bordelaises ayant existé, au cœur des rues de la fin du xviiie siècle.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Je me demande si mon commentaire n'est pas parti dans la nature ?
Répondre
B
Non, il est maintenant afficher, je modère les commentaires, pour éviter les spams.
P
Un sujet qui peut-être intéressant, pour peu qu'on apprécie le policier et l'histoire.
Merci de ce partage de lecture.
Bonne soirée
Répondre
B
Effectivement, il est préférable d'aimer, ou avoir envie de découvrir la littérature policière.
M
Une belle accroche pour un roman qui mêle le terroir et le polar, sans oublier le monde de l’art.
Répondre
B
oui c'est vraiment excellent
B
Hello Bernie
J'ai abandonné depuis assez longtemps les romans pour me consacrer à l'histoire du régionalisme niçois. Il y a quand meme des romans historiques tres intéressants comme "le saut des Français" de Louis Gilles Pairault (Ouest France Editions) ou bien Catherine Segurane de Françoise Scoffier aux éditions Serre.
Bon Jeudi
@+ Pat
Répondre
B
Effectivement ce sont des romans très intéressants.
T
oh que non , l'art n' est pas épargné par les escrocs
Répondre
B
Et on s'en rend vite compte
D
Pas trop attirée ...
Bonne journée avec des bisoux, cher bernie.
Répondre
B
ça arrive