Le Corps d’après - Virginie Noar

L’histoire bouleversante d’un corps qui enfante dans la violence, qui lutte pour son intégrité, pour mieux revenir à la vie. Virginie Noar est invitée au Festival Lussan se livre le dimanche 25 août pour la parution de son roman Le Corps d’après (éd. François Bourin).

Le Corps d’après - Virginie Noar

 

Le Corps d’après

Le Corps d’après est le récit d’un enfantement, et d’une lutte. Contre les injonctions, le bonheur factice, le conformisme. Au bout du chemin, pourtant, la vie. Celle qu’on s’inventera, pied à pied, coûte que coûte. Pour que, peu à peu, après la naissance de l’enfant, advienne aussi une mère, femme enfin révélée à elle-même.

Un premier roman d’une sincérité et d’une intensité inouïes, qui interroge notre rapport au corps féminin, à ses pouvoirs, ses mystères, ses devenirs : une ode à la puissance des femmes.

C’est le début.

L’absence de sensations. Les inquiétudes irrationnelles. La peur que, soudain, tout s’arrête.

Alors, stupéfier les joies dans le sillon des lendemains incertains. Ne pas s’amouracher d’un tubercule en formation, c’est bien trop ridicule et puis, sait-on jamais, il pourrait. Mourir.

Je me sens coupable. D’un bonheur qui ne vient pas.

Je me sens coupable. Des larmes insensées alors que je devrais sourire.

Et puis, ce matin-là, j’entends. Entre les quatre murs silencieux qui ne voient pas le désordre alentour, j’entends.

Le balbutiement de son cœur.

 

Virginie Noar

Virginie Noar pigiste et travailleuse sociale, a trente-cinq ans. Elle exerce dans un espace de rencontre parents-enfants. Le Corps d’après est son premier roman.

 

Festival Lussan se livre

Village de caractère perché sur un plateau entouré de remparts, Lussan (Gard) s’est lancé voilà déjà 12 ans dans une aventure culturelle inédite et exceptionnelle : s’ouvrir toute une journée aux écrivains.

Ainsi, chaque dernier dimanche d’août voit le village entier vivre au rythme des écrivains invités, auteurs régionaux et nationaux, conférenciers, lecteurs passionnés, habitants accueillants et visiteurs curieux ou habitués …

Dédicaces sous les marronniers, rencontres dans les jardins privés des anciennes filatures: Lussan se livre, un rendez-vous très attendu et désormais incontournable qui sonne la fin de l’été en douceur au fil des pages…

Rendez-vous dimanche 25 août pour l’édition 2019

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
c'est bouleversant, j'en ai les larmes aux yeux...
Répondre
B
Tu exprimes ta sensibilité.