Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rainfolk's diaries

Partageons nos lectures ! Roman, polar, thriller, fantasy, fantastique, science-fiction, bd, jeunesse.

Le Spectre de Némésis, un thriller palpitant d'Henri Weigel

Avec "Le Spectre de Némésis", l'incontournable trilogie de Némésis d'Henri Weigel devient une quadrilogie.... pour le plus grand plaisir des amateurs de polars, nombreux à suivre les aventures de Marc et de Gabrielle

spectre nemesis thriller rainfolk

Le Spectre de Némésis

Une balle, une seule, entre les deux yeux projette le diplomate au sol. C’est la signature de Marc Barroux, la sienne aussi, comme son maître le lui a enseigné, et dont, à cet instant, elle entend la voix venant de loin dans sa mémoire : Gab, tu ne dois jamais rien laisser au hasard.

Gabrielle garde Marc en elle. C’est comme si son âme l’avait pénétrée quand son corps a brûlé. La jeune femme possède des talents de tueuse que d’aucuns rangés du côté de la loi vont être tentés d’utiliser. Mais en sortiront ils indemnes ?

 

Le Spectre de Némésis : le premier volume d'un Spin Off

Avec ce dernier roman, Le Spectre de Némésis, la saga emportée par le feu dans les derniers instants du Crépuscule de Némésis, renait de ses cendres.

Dans ce Tome 4, qui constitue le premier volume d’un Spin Off, l'héroïne est Gabrielle. Après la mort violente de Marc, elle doit survivre avec ses enfants. Forte de ses talents exceptionnels de tueuse froide et déterminée, hérités de son mentor le spectre de Némésis (autrement dit : son maître Marc), elle va devoir se battre contre des loups, les meilleurs policiers de l’OCRB, lâchés à ses trousses.

Mais Gabrielle a des armes dont ils ne vont pas se méfier...

 

Synopsis

Après la mort de Marc, Gabrielle regagne Paris pour récupérer ses enfants. Elle reprend en mains les affaires financières de son époux et à cette occasion fait la connaissance d’Edouard-Bernard Winkler, vice-président de la filiale française de la banque suisse ABS, qui tombe amoureux d’elle.

Quelques mois plus tard, il l’épouse et adopte ses enfants, leur offrant à tous les trois une couverture parfaite. Bien qu’elle ne partage pas avec lui cet amour, elle revient à une vie aussi discrète que paisible dans son magnifique appartement du 16ème arrondissement.

Malgré cette « paix romaine », Gabrielle demeure une tueuse et les rebondissements vont se succéder. Elle ressasse les déconvenues qui ont brisé sa vie d’avant, tumultueuse mais heureuse avec Marc. Pour elle, un homme en est responsable, c’est le commissaire Lavoisin.

Sur le chemin de sa vengeance contre lui, elle tombe dans les griffes de Boris Akiev, un commissaire redoutable de l’OCRB qu’elle a déjà croisé dans « Le crépuscule de Némésis ». Ce dernier, au lieu d’accomplir son devoir de policier, s’encanaille avec la Belle Gabrielle et abuse plus que de raison de ses charmes. Commence ainsi un jeu sexuel du chat et de la souris entre Gabrielle et Boris, l’une se promettant à la première occasion de le tuer et l’autre de lui passer les menottes.

C’est alors que survient un danger « à ricochet » dans la vie du commissaire qui n’a d’autre solution que de demander à sa maîtresse de récupérer pour lui des documents compromettants et aussi de supprimer celui qui les détient. Gabrielle, en tueuse redoutable qu’elle est, s’en acquitte trop heureuse de le rendre redevable.

Boris lui, commence à ressentir pour la jeune femme des sentiments autres que la simple attraction sexuelle des premières rencontres. Il prend des risques pour la protéger de ses propres collègues en la sauvant d’un traquenard que ceux-ci lui tendent. Au cours de leurs ébats, il se confie facilement à elle.

Un jour, Gabrielle doit supprimer l’homme qui est la clé d’une très importante enquête que Boris mène car, elle a deviné que ses potentiels aveux allaient la mettre en péril, elle.

Quand il apprend que cette exécution est le fait de sa maîtresse, il en est très perturbé et s’apprête à lui demander des explications lors de leur prochain rendez-vous amoureux. Il n’en aura pas le temps car depuis quelques semaines, les autres services de l’OCRB qui se sont fait berner par sa compromission avec Gabrielle ont diligenté une enquête sur lui.

Et alors qu’attendant sa maîtresse dans leur chambre d’hôtel habituelle, ce sont les inspecteurs de l’IGPN qui surviennent et l’appréhendent. L’histoire va devenir très compliquée pour lui.

 

Extrait

"Boris Akiev tapote du bout des doigts contre la grande baie vitrée de son bureau d’où il peut apercevoir à sa droite à un kilomètre, dans son immensité, la nouvelle Grande Arche de la Défense. Il s’en veut terriblement de s’être fait souffler le bénéfice de la couverte de La Belle Gabrielle.

Bon sang! S’il avait pu l’identifier le premier alors que c’est lui qui l’a repérée. Car cette femme l’attise. C’est ce qu’il avait ressenti sans savoir pourquoi, trois jours plus tôt, alors qu’il l’avait observée dans la rue des Trois-Fontanot sous son accoutrement suranné de quinquagénaire. Mais depuis qu’il sait qui elle est vraiment, il la revoit telle qu’il l’avait côtoyée, il y a trois années de ça.

C’était au cours de l’instruction de l’affaire Thomas Lefranc. Elle avait passé de longs moments dans son bureau où à chaque instant il la frôlait, s’enivrant frauduleusement de son parfum, de son extrême féminité. Plus tard lorsqu’ils avaient tous appris qu’une dangereuse tueuse se cachait en elle, son attirance pour elle n’avait fait que décupler. Aujourd’hui cette femme énigmatique est revenue devant sa porte, comme une provocation…

Que cherche-t-elle ici? Sa présence n’est certainement pas anodine. Pourquoi venir se poster juste devant la gueule du loup? Ceci, alors qu’elle a échappé il y a tout juste deux ans aux meutes de policiers à leurs trousses avec son complice Marc Barroux.

Toutes sortes d’idées tournent dans la tête du fonctionnaire. Il a envie de la revoir, seul à seule. Il a besoin de l’approcher, de la ressentir à nouveau. Alors, il va lui aussi se poster, sans se faire voir des hommes de son collègue Hardouin, dans la rue de Levallois-Perret près de la Renault 5. Il espère la repérer avant eux et la surprendre, sans pour le moment savoir ce qu’il va faire ensuite. Pour le moment, le super flic se laisse emporter par ses pulsions sur le chemin d’un encanaillement certain. "

 

La Quadrilogie Némésis : une aventure captivante, qui tient en haleine jusqu'à la dernière page

La saga avait débuté par Le Glaive de Némésis dans lequel, le héros croit, en héritant d’une belle entreprise familiale, qu’une injustice familiale est enfin réparée. Mais il découvre bien autre chose.

 

Le Glaive de Némésis (Tome 1)

Tout commence à Haubourg, préfecture très France profonde, embourgeoisée et recluse dans son microcosme. Pourquoi Marc Barroux, simple expert-comptable parisien, à la vie bien rangée, devient-il un vrai tueur en série dès qu'il entre dans l'univers de cette ville conformiste et patricienne ?

glaive nemesis rainfolk

Le Réveil de Némésis (Tome 2)

Ce roman commence par une intrigue entre politique et stratégie de services secrets. Afin de récupérer le versement d'une importante rétro commission qui leur a échappée, des responsables politiques font appel à des agents de la DGSE pour qu'ils entreprennent une action en marge de leur hiérarchie.

reveil nemesis rainfolk

L'un d'eux a l'idée géniale d'aller réveiller Marc Barroux, le tueur au jeu de tarot, passé au travers des recherches de la police quelques années plus tôt et endormi dans un repère discret du bout du monde. Mais il y a des fauves qu'il vaut mieux ne pas aiguillonner...

 

Le Crépuscule de Némésis (Tome 3)

Marc, conscient que son repère du bout du monde n’est plus fiable, décide d’emmener Gabrielle et les enfants en Europe dans les montagnes suisses. C’est un coup de chance extraordinaire car une horde de ses ennemis déferlera quelques jours plus tard dans le lieu qu’ils ont quitté.

crepuscule nemesis rainfolk

Malheureusement, Thomas, le frère de Gabrielle se fourvoie dans des spéculations financières avec la mafia des casinos de la Méditerranée et elle est contrainte de voler à son secours. Seulement par cette action généreuse, elle entraine aussi Marc vers un abîme qu’elle fera ensuite tout pour éviter. Ainsi, le ciel s’assombrit et l’étau se resserre autour du tueur au jeu de tarot. Sa force va-t-elle lui manquer et sa chance va-t-elle tourner ?

 

Henri WEIGEL

Henri WEIGEL est un auteur franc-comtois. Ingénieur de formation, directeur général de plusieurs sociétés, auditeur de l’Institut de Haute finance, il a été un entrepreneur dynamique.

Aujourd’hui en retraite, il se consacre à l’écriture de romans policiers et de thrillers dans lesquels il s'interdit de subir une quelconque influence littéraire, la considérant comme l'antichambre de la dérive plagiaire.

Animé par un esprit libre, curieux et créatif, après Le Glaive, Le Réveil et Le Crépuscule de Némésis, il propose ici son 14ème roman, Le Spectre de Némésis, 4ème opus de la quadrilogie.

Henri WEIGEL a obtenu le Prix Maurice Bouvier 2017 du roman policier pour Boomerang meurtrier, la 3ème porte de la loge.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jill bill 23/10/2020 19:41

Une belle série pour qui aime le thriller, écrit par un monsieur à la belle carrière, pour l'heure pas d'achat du genre, pas même une BD, d'autres préoccupations et activités, merci Bernie

Bernie 24/10/2020 12:04

C'est une belle série effectivement.

Renée 23/10/2020 16:59

merci pour la présentation mais pour l'instant je calme mes achats car fait flamber la carte dernièrement et en livre!

Bernie 23/10/2020 19:07

je te comprends

trublion 23/10/2020 07:29

le danger en galvanise certains, pas de doute, on ne doit pas s'ennuyer

Bernie 23/10/2020 19:08

c'est tout à fait cela