Les jours d'avant : l'histoire d'un homme condamné à vivre loin de son pays natal

Le récit émouvant d'un homme qui a dû quitter sa famille et son pays pour vivre en France dans un contexte géopolitique d'après-seconde guerre mondiale. Ainsi, bien que le personnage de ce livre tente de s'intégrer à son nouveau pays, le spectre de sa terre natale le poursuit sans relâche.

Les jours d'avant René Chalem
Les jours d'avant

Trois histoires

« Il avait tout brûlé derrière lui. Quelques images renaissent des cendres et chacune d'entre elles est comme un petit coup de poignard. Il avait peut-être vécu. [ ...]

Serait-il capable de retrouver pour un instant les moments intenses de joie ou de douleur qu'il avait peut-être vécus ?

Il a dépassé, sans s'en apercevoir, malgré les bruits et les lumières, la place Saint-André des Arts, et la place Saint-Michel. Il traverse le quai des Grands Augustins et se fait engueuler par les automobilistes - hé vieux con ! - parce qu'il est passé sans regarder et, en plus, pas dans les clous.

Il rit, il veut leur faire un bras d'honneur, mais il baisse le bras. Pour tout dire, il s'en fout et il se dit que ça ne l'ennuierait pas de se faire percuter par une voiture et d'en finir avec ces moments qui n'en finissent pas de finir. »

 

René Chalem

Né au Caire, René Chalem est parti pour Paris juste avant l'avènement de Nasser.

Après quelques années en France, il part pour l'Amérique du Sud où il s'installe pendant de longues années.

A 40 ans, poussé par la menace de l'enlèvement de ses enfants dans un pays pris par une frénésie de rapts et de séquestrations, et son besoin soudain d'une nouvelle vie, il revient à Paris - ville à laquelle il se sent attaché comme à un premier amour - et se lance dans l'édition. Il écrit en français et en anglais, mais Les jours d'avant est son premier livre à paraître en français. Il partage actuellement son temps entre Paris et Barcelone, ville aux multiples couleurs qu'il a redécouverte avec bonheur il y a une trentaine d'années.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

ZALMA 18/01/2021 05:28

Intéressant parcours !!

Bernie 18/01/2021 18:34

Oui très intéressant

Renée 17/01/2021 15:55

Merci pour la présentation Bernie doux dimanche

Bernie 18/01/2021 18:34

avec plaisir.

trublion 17/01/2021 07:02

et de circonstance, parce qu'en ce moment l' Afrique du sud, y en a pas bon pour les blancs

Bernie 18/01/2021 18:34

C'est compliqué

biker06 17/01/2021 07:00

En 1947 les familles des vallées de la Roya n'ont pas eu le choix et ont du devenir française pour ne pas avoir leurs maisons, leurs terres et leurs biens confisqués par le gouvernement De Gaulle.... Séparés de leurs frères et soeurs italiens...
Bon Dimanche
Pat

Bernie 18/01/2021 18:35

Effectivement c'est aussi une déchirure