Que sera ce printemps ? Poème à la Lune

Poème à la lune et à ces nuits noires

Où nous attendons, remplis d’espoir,

L’oiseau du soir…

 

Poème à la lune comme une douce folie

Qui parfois, éclaire nos nuits

D’insomnie…

 

Dans l’obscurité, nous avons applaudi

Et puis, nos mains tendues d’infini

Nous avons ri…

 

Nous avons tissé patiemment nos toiles,

Tendu nos petites joies telles des étoiles

En cavale…

 

Sortis de nos prisons un soir d’été,

Nous avons, l’air et la joie, respirés

Yeux fermés…

 

Jusqu’à l’automne des feuilles craquantes,

Où, à nouveau enfermés, certains descendent la pente 

De la folie errante…

 

Et ils crient à la lune comme des loups hurlant

Dans l’air du soir et dans le vent,

Des cris de sang !

 

Hôpitaux pleins à craquer des raisons perdues,

Que sera ce printemps : une joie nue,

Ou bien des rues sans issue ?

 

Alors, pour ne pas trop m’inquiéter,

Je regarder pousser les premiers blés

Verts et bientôt dorés…

ble pastel poeme rainfolk

Copyright Solange Schneider-Zalma

rainfolk  Solange Schneider

Un poème signé Solange Schneider pseudo Zalma écrivain, auteur de « Chemins étranges » et « Points de fuite »

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
Superbe poème merci de l'avoir soumis
Répondre
B
avec plaisir
B
avec les docteurs au pouvoir, il ne faut pas s'attendre à des miracles....
Répondre
B
Pour avoir des miracles, faut-il demander à Dieu d'être au pouvoir ?
T
il est vrai qu'on peut se poser la question
Répondre
B
Exactement
B
j'aime les champs de blé plus que les champs de mots
Répondre
B
Les champs de blé peuvent inspirer de beaux chants de mots.