"Il était une oie" de Marie-Marie

"Il était une oie", l’autrice Marie-Marie a emprunté le titre à une chanson que Serge Gainsbourg a écrite pour Juliette Gréco.

Il était une oie

« Il était une oie

Une petite oie

Qui mettait à son étalage

Les fruits verts de ses seize ans

Et les pépins qu’il y avait dedans... »

Marie-Marie il etait une oie roman

Cette petite oie, c'est Marie, une allumeuse ingénue qui n’a que dix-neuf ans lorsqu’elle rencontre son beau Serge. Gainsbourg n’est déjà plus le dandy brillant qu’elle adulait enfant et qui l’avait appelée un soir, quand elle avait treize ans. Néanmoins, la jeune femme reste fan et devient sa maîtresse. Celle qu’il nomme sa « private affair», sa « petite cocote minute », sa « tête brûlée » assiste impuissante à la décrépitude du génie généreux mais égocentrique, flambeur mais plus flamboyant, en proie à la maladie et la solitude.

A la même époque, Marie fait la connaissance d’un jeune étudiant prénommé Hippolyte, lequel l’entraîne dans les affres d'une passion destructrice...

De sa plume corrosive, Marie-Marie nous livre les mémoires d’une jeune fille pas rangée, délicieuse et délurée ex-fan des eighties.

 

La genèse

L’autrice a rédigé le manuscrit d’Il était une oie en 1994, soit trois ans après la disparition de Serge Gainsbourg, et a choisi d’utiliser le pseudonyme de Marie-Marie pour protéger son anonymat.  A l’origine, sa volonté était de reconquérir le fameux Hippolyte, l’autre personnage masculin du livre. Elle l'a alors adressé à quelques maisons d'édition, dont Albin Michel, qui se sont montrées intéressées mais n’ont finalement pas osé le publier par égard à la famille du chanteur.

En 2000, le journaliste Gilles Verlant publie chez Albin Michel son ultime biographie de l'artiste intitulée Gainsbourg, « édition définitive » dans laquelle il mentionne plusieurs extraits du livre de Marie-Marie sans l’accord de celle-ci, précisant en note d’auteur qu’il s'agit d'un manuscrit inédit.

Mais l'intéressée s’aperçoit qu'il ne l’a pas seulement citée et l’accuse de plagiat. Réalisant qu’elle n'aura pas les moyens d'aller jusqu'au bout de la procédure qu'elle a engagée, la jeune femme accepte un dédommagement.

Vingt ans plus tard, Yves Michalon - pour lequel elle a travaillé avant de devenir enseignante - suggère à Marie-Marie d’éditer son histoire à l’occasion des trente ans de la mort de l’homme à tête de chou.

Elle réalise que son fils a pratiquement l’âge qu’elle avait à l’époque… Et qu’il ne connaît pas l’œuvre de Gainsbourg dont elle ne lui a jamais parlé (alors qu’il écoute Nougaro) ! Elle se décide enfin à exhumer cette "autofiction "

 

L’autrice Marie-Marie

Marie R. est née en 1967 à Épinal, dans les Vosges.

En 1981, ses parents déménagent à Troyes, où elle fréquente le même lycée que Raphaël Mezrahi et côtoie Jean-Marie Bigard, alors barman.

Son bac en poche, elle s’installe à Paris pour suivre un cursus de Lettres à la Sorbonne Nouvelle. En parallèle, elle occupe un job de vendeuse dans une boutique branchée du quartier des Halles, Sous les palmiers ça va merci, où elle voit défiler les célébrités des eighties. La nuit, elle écume les bars et les boîtes à la mode et c’est à cette époque qu'elle rencontre son idole : Serge Gainsbourg. S’ensuit une relation intime de trois ans.

En 1990, Marie rédige un mémoire intitulé Le traitement de l’érotisme dans l’œuvre de San-Antonio qui lui vaut une Mention très bien à la maîtrise de Lettres.

Elle s’essaie quelque temps au métier d'attachée de presse avant de devenir professeure de français.

Elle enseigne aujourd’hui dans un collège parisien.

Il était une oie est son premier roman.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Jeanne Levasseur 29/08/2021 14:14

Bah tiens, la petite pute qui passait son temps à sucer Gainsbourg a sorti un livre, histoire de sucer ce qui reste.

Bernie 29/08/2021 16:39

Ce n'est pas dit avec élégance... Et sans e-mail... C'est donc ... gratuit ...

Renée 23/05/2021 16:06

On ne sait donc encore pas tout sur ce grand artiste....

Bernie 24/05/2021 15:45

Il avait ses parts d'ombres...

trublion 23/05/2021 07:59

L'idole faussement timide en a vu plus d'une dans son lit sans avoir d' effort à faire

Bernie 24/05/2021 15:45

Il était connu pour ça aussi.

biker06 23/05/2021 06:39

L'histoire de Melody Nelson.....Les oies blanches de l'epoque ne s'embarrassaient pas avec le mouvement Metoo

Bernie 24/05/2021 15:46

C'était une autre époque