Manger sur la terrasse, à la façon de Philippe Delerm

On connaît tous les petits textes de Philippe Delerm, dans son très apprécié recueil « La première gorgée de bière », suivi de bien d’autres textes du même style… C’est aussi un exercice très prisé, dans les Ateliers d’écriture, de rédiger « à la façon de Philippe Delerm »…

Parce que c’est frais, que les thèmes rappellent des souvenirs d’enfance, ou simplement, ceux de la vie de tous les jours : ces petits moments qui n’ont l’air de rien et qui pourtant, imprègnent de couleurs et d’odeurs notre quotidien.

Alors, je m’y suis essayée également, et voici mon court texte « à la façon de Philippe Delerm », en espérant que l’auteur n’ait pas déjà écrit sur ce sujet, à savoir : « Manger sur la terrasse » !

Dans tous les cas, ce sera forcément différent 

Bonne lecture

terrasse dejeuner soleil ete rainfolk diaries

 

« MANGER SUR LA TERRASSE… »

Dès les premiers beaux jours, à peine les rayons du soleil transpercent-ils le ciel d’un timide début de printemps qu’on prononce cette courte phrase, et on répétera jusqu’à l’automne : « On va manger sur la terrasse ! » Un peu comme s’il fallait la rentabiliser, cette terrasse qu’on a choisie en même temps que la maison : on y tenait si fort !

Même s’il fait encore bien frais, qu’il faudra apporter « une petite laine » parce que non, on n’est pas en été. On pourrait même prendre froid si l’on n’y prenait garde : les températures sont en-dessous de la barre des vingt degrés réglementaires pour « manger sur la terrasse », mais qu’importe ! Soyons fous, déplions la table de jardin en bois blanc verni, installons les chaises : quatre, mais on en ajoutera deux et même plus, des fois que les voisins s’inviteraient à l’apéritif.

Parce qu’on va prendre l’apéritif, bien sûr ! C’est même « le moment » qui démarre la saison estivale : petites olives vertes et noires dans des coupelles en bois d’olivier, liquide ambré dans les verres en cristal épais, sans les glaçons : ils attendront encore un peu, que le soleil tape vraiment fort !

Pour le moment, on est en avril : « Ne te découvre pas d’un fil ! » On rit en ressortant la vieille expression, on frissonne, on ferme le bouton de son gilet de coton blanc en regardant le ciel : il fait si beau, malgré quelques nuages moutonneux…

Pour un peu, on planterait même le grand parasol déteint, remisé dans la cabane au fond du jardin depuis de longs mois. Le parasol au centre de la table, c’est quelque chose : il indique que l’été est là, ça en jette plein la vue !

Pour le moment, on se contente des olives vertes et noires, et du timide rayon de soleil printanier. Sans parasol, donc…

Tout à l’heure, on déploiera la grande nappe en toile cirée, avec des motifs en forme de fleurs jaunes sur fond bleu : ce sont des tournesols, comme ceux qui décorent le jardin entourant la terrasse, tournant leur tête vers le soleil.

Et puis, on disposera les grandes coupes en verre, remplies de salades composées multicolores : des tomates rouges et des concombres verts agrémentés d’une touche de persil ciselé, et puis les éternels œufs durs, blancs et jaunes, accompagnés de mayonnaise et de chips dorés. Quelques carottes râpées décorent les assiettes, un cœur de laitue tendre et du pain frais. On se félicite d’avoir eu la bonne idée de « manger sur la terrasse », et tant pis pour le petit vent qui soulève les pans de la nappe !

On est heureux quand même, c’est l’essentiel…

Les premiers rires fusent au milieu des conversations joyeuses, on se régale, on retourne en vitesse dans la cuisine parce qu’on a oublié les serviettes en papier. On en glousse, on se rassoit, sourire aux lèvres. Il fait si beau !

On se réjouit parce que l’été n’est pas loin.

En attendant, on fait un peu « comme si » puisqu’on l’a dit et qu’on s’y tient : dès qu’il faut beau, on va « manger sur la terrasse » !

Solange Schneider-Zalma

rainfolk  Solange Schneider

Un texte signé Solange Schneider pseudo Zalma écrivain, auteur de « Chemins étranges » et « Points de fuite »

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Benoît 12/05/2021 21:12

Je reconnais bien le style de Philippe Delerm. C'est tout à fait ça.

Bernie 13/05/2021 17:28

Merci Benoît.

Renée 12/05/2021 15:06

c'est clair que si on peut faut el faire les hiver sont assez long il faut donc profiter du moindre rayon.

Bernie 12/05/2021 18:39

oui profiter du soleil en hiver c'est important.

jazzy57 11/05/2021 19:02

Ah oui un plaisir à savourer sans modération quand le soleil veut bien être de la partie .

Bernie 12/05/2021 18:41

ça va venir...

trublion 11/05/2021 07:22

C' est un peu une façon de dire adieu à l' hiver, et de lancer la nouvelle saison !

Bernie 11/05/2021 17:10

C'est une belle image

biker06 11/05/2021 07:03

meme 20° pour moi ce n'est pas assez......

Bernie 11/05/2021 17:10

à 25° je commence à revivre