Le blues du pêcheur

Découvrez l’aventure du jeune Giovanni qui quitte le port de Livourne pour tenter sa chance à Marseille puis à Paris. Un roman sur l’immigration italienne en France après la Seconde Guerre Mondiale.

Le blues du pêcheur
Le blues du pêcheur

Au fil de rencontres, il intègre la mafia italienne, une famille d’immigrés de la Belle de Mai de Marseille puis le beau monde parisien peuplé d’artistes et d’étrangers en quête de succès, le tout sur fond d’une Europe encore déchirée par la guerre qui se reconstruit tant bien que mal.

De la petite histoire à la Grande Histoire, un récit de vie rempli d’aventures et de rebondissements.

 

Extrait

« Maman, Comme tu vois, je ne t’ai pas oubliée. Quatre mois déjà que je suis à Marseille. Le temps est passé vite, j’ai eu tant à faire, j’ai eu tant à apprendre et à découvrir. Marseille est grande. Elle m’a étourdi d’abord, puis elle m’a enchanté. Je m’y sens libre.

L’anonymat a quelque chose d’exaltant. Livourne est un bourg comparé à Marseille. Je crois qu’il me serait impossible d’y vivre maintenant, je m’y sentirais enchaîné à une vie trop étroite. Ici, on peut trouver du travail, on peut tenter sa chance. Il y a beaucoup d’Italiens à Marseille.

Je ne suis pas trop dépaysé. Nous, les Italiens, on vit en communauté, on se serre les coudes, tous confinés dans le quartier de la Belle de Mai. Les Français nous appellent les babi. On voit souvent des affiches dans la rue : « Immigrés italiens dehors, travailleurs français ! ».

Quelques escrocs m’ont même proposé une fausse carte d’identité si je soutenais le parti socialiste. Mais avec mon accent à couper au couteau et mon peu de vocabulaire, ce n’est pas demain la veille qu’on cessera de m’appeler macaroni. Ces sales gens ne doivent pas connaître notre cuisine pour en faire une insulte ! Ton cacciucco me manque, nos longues discussions aussi.»

 

 

 Alan Alfredo Geday

Écrivain francophone vivant à Paris, Alan A. Geday est un auteur auto-publié qui s’est fait connaître sur les réseaux sociaux.

Alan Alfredo Geday

Le blues du pêcheur est son premier roman, vendu en ligne et dans les librairies Antoine du Liban.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article