Tanguy et Laverdure, le retour !

Avec Le Pilote qui en savait trop, c’est la fin des aventures de Tanguy et Laverdure en Suisse, au cœur de la Guerre froide et des années 1960. Retrouvez ce bel hommage de Patrice Buendia, Hubert Cunin et Matthieu Durand à l’un des classiques de la bande dessinée d’aventure !

Les aventures « Classic » de Tanguy et Laverdure atterrissent en librairie le 27 août !

tanguy laverdure pilote qui en savait trop
Le Pilote qui en savait trop

L’air helvète serait-il malsain ?

Depuis que Tanguy et Laverdure sont arrivés pour promouvoir le Mirage III auprès des autorités fédérales, de sombres accidents, un meurtre et un suicide se sont succédé. En plein vol, Michel Tanguy lui-même a essuyé un tir de sniper venu du sol.

Une troublante agente britannique est à la manœuvre. Pour qui agit-elle vraiment ?

Zurich bruisse d’espions de haut vol : SDECE, KGB, MI6, voire des forces plus obscures…

Car certains sont prêts à tout pour profiter de la guerre froide et s’enrichir dans l’opacité des rouages politiques suisses. Attention péril ! nos héros sont certes des as du combat aérien, mais sont-ils formés à la survie dans un nid d’espions ?

Oui, la Suisse est un parfait décor pour un thriller d’espionnage.

Déjà, en 1934, Alfred Hitchcock y plantait l’action de sa première version de L’homme qui en savait trop. Avec la guerre froide pour contexte, ce Pilote qui en savait trop le confirme tout en levant un coin du rideau sur la très discrète gouvernance du pays.

Trempé dans un bouillon de complots avec ses espionnes dignes de 007, notre duo de pilotes détonne un brin.

Qu’à cela ne tienne !

Pour mieux surprendre adversaires et lecteurs, ils n’hésitent pas à inverser brusquement leurs rôles, le héros prenant les postures du bouffon et viceversa.

Cette surprise mise à part, ce second épisode du dytique helvétique s’ancre dans la tradition de la série telle que la pratiquaient Jean-Michel Charlier et Albert Uderzo.

Trame dense et suspens tendu répondent à l’appel, les morceaux de bravoure aussi.

On retiendra particulièrement la démonstration par Tanguy du bon usage d’un engin à réaction sur une bretelle d’autoroute. Pris en charge par un trait précis en diable, le récit navigue en haute altitude, mais réserve aussi une pointe d’émotion dans sa conclusion.

À la fois « classic » et actuel.

 

Patrice Buendia

Patrice Buendia est né en 1971. Cocréateur des séries Thomas Silane, Le Juge sans terre, Les Enragés du Normandie-Niémen et Adler, l’aigle à deux têtes, il a participé à une histoire de Buck Danny, Les Oiseaux noirs.

Depuis 2016, il scénarise les nouvelles aventures de Tanguy et Laverdure ainsi que leur version « Classic ». Par ailleurs, en 2021, il inaugure Médecins de guerre pour les éditions Dargaud.

 

Hubert Cunin

Hubert Cunin est né à Berne en 1964. Franco-Suisse, il grandit en région parisienne et passe ses vacances en famille, en Suisse.

Banquier de profession, ce passionné d’aéronautique et de l’histoire de l’aviation de son pays natal rencontre, en 2013, Philippe Charlier qui l’invite à coscénariser les tomes 3 et 4 de la série « Classic » de Tanguy et Laverdure.

 

Matthieu Durand

Matthieu Durand est né en 1979. Dès l’enfance, cet amoureux de Tanguy et Laverdure rêvait de dessiner un jour les exploits de ces deux personnages.

Après avoir signé plusieurs albums de la série Rafale leader, il rejoint, en 2014, l’équipe chargée des aventures « Classic » de ses deux héros de jeunesse.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Renée 06/08/2021 15:40

merci pour la présentation. bon début de weekend

Bernie 09/08/2021 15:33

avec plaisir

trublion 06/08/2021 07:29

les amateurs vont apprécier

Bernie 09/08/2021 15:33

Et j'en fais partie

biker06 06/08/2021 06:43

j'aimais bien la chanson de Johnny les chevaliers du ciel...

Bernie 09/08/2021 15:33

Je l'ai encore dans les oreilles et j'ai toute la collection