Témoignage : Mon chemin, celui du silence de Marie-Claire Sylvestre

Dans ce témoignage plein de courage, Marie-Claire Silvestre aborde tout un "monde" longtemps refoulé : celui du viol qu'elle a subi.

Mon chemin, celui du silence de Marie-Claire Sylvestre
Mon chemin, celui du silence

« Lors d’un procès pour viol sur mineur, la vie du coupable est décortiquée. Ce serait le moment de parler dans les médias des conséquences physiques et psychiques que les agressions entraînent sur la victime et ce, pour une grande partie de sa vie.
Qu’en est-il de la prévention, des soins thérapeutiques de toutes ces petites victimes ? »

Comment se construire alors que l’on a subi, petite fille, des agressions commises par un prêtre, membre de la famille qui plus est ? Quelle réaction peut-on avoir alors que les adultes semblent ne nous accorder aucune importance ?

Le chemin sera évidemment long et solitaire.

 

Marie-Claire Sylvestre

Après une carrière d'aide-soignante, Marie-Claire Silvestre rédige son autobiographie, témoignage plein de dignité et de courage.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
Je suis de ta famille. Il y a très longyemps que nous ne nous sommes vu. Certainement depuis l adolescence. On s est cotoyé à cette époqueen Ardèche, en Isère. Je suis sidéré par ce que tu annonces et as subi. J ai bien connu l auteur des faits et je vais m empresser de lire ton livre.<br /> Un vrai tsunami...
Répondre
B
merci pour votre témoignage
M
Des témoignanges toujours passionnats par ces victimes. Quel que soit l'agresseur, la victime met longtemps à se réparer.
Répondre
B
je suis d'accord avec toi
M
dur et compliqué de renaitre, bises
Répondre
B
oui très dur
T
absolument, l' important c' est la victime !
Répondre
B
nous sommes d'accord