Si seulement je lui avais plu - Charline Melri

La complexité des relations familiales se dévoile sans fard dans ce témoignage dans lequel l'auteure se sert de la littérature comme exorcisme. Une thérapie par les mots, qui rassurera le commun des mortels en quête d'un peu plus de "perfection" familiale.

Si seulement je lui avais plu - Charline Melri
Si seulement je lui avais plu

« Sans savoir qui je suis, comment pourrez-vous vous faire une idée de ma personnalité ? Je n’ai pas peur de votre jugement, ni de me ridiculiser à vos yeux, de paraître trop dure ou pas assez, de manquer de discernement, de fair-play dans des situations où mes agissements vous paraîtraient inappropriés. Nous n’avons pas tous les mêmes conceptions de la vie et c’est ce qui nous rend uniques. »

À travers l’histoire de sa famille, la narratrice souligne la fragilité des liens qui nous unissent. Rien n’est éternel et il suffit parfois d’une incompréhension, d’une dispute pour que tout bascule.

Comment des parents en arrivent-ils à être brouillés avec leurs propres enfants ?

C’est dans la douleur que l’autrice retrace le parcours ayant mené à cette situation.

Charline Melri

Charline Melri aborde le sujet ô combien sensible des relations avec nos proches. Elle pour qui sa famille est au centre de tout s’ouvre aux lecteurs de ce qui la fait souffrir, retrouvant ainsi son autre passion, la littérature.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
Une chose que je ne comprend pas que des parents se brouillent avec les enfants même si, souvent les enfants doivent aussi faire l'effort de comprendre les parents. Amitié bon dimanche
Répondre
B
C'est très complexe
T
c' est le genre de choses qui ne se commande et ne s'explique pas
Répondre
B
c'est vrai
B
Autrement pour un coup d'un soir , on se fout du reste hi hi hi ...Bon ok je sors !
Répondre
B
sacré Pat