Burkina Faso 2025 – Dans les pas d’un candidat à la présidence

Burkina Faso 2025 – Dans les pas d’un candidat à la présidence », le premier titre de Jean-Jacques Palos. L’auteur a su, avec intelligence et réalisme, délivrer un récit juste et captivant, qui ne saurait laisser les lecteurs indifférents.

Burkina Faso 2025 – Dans les pas d’un candidat à la présidence rainfolk diaries
Burkina Faso 2025 – Dans les pas d’un candidat à la présidence

Une fiction politique aussi juste que réaliste qui imagine, dans un futur proche, le parcours d’un homme idéaliste et tenace faisant campagne pour accéder à la présidence du Burkina Faso.

Burkina Faso, 2025. Martinien Sikasso, un curé d’une quarantaine d’années, humaniste, idéaliste et tenace, décide de se présenter à l’élection présidentielle. Ce qu’il souhaite : l’égalité de tous les citoyens, la fin de la corruption et le développement de son pays. Un programme des plus honorables, mais qui n’est pas pour plaire à tout le monde.

Ses opposants politiques – nombreux – vont perturber sa campagne… Au point de lui faire perdre les élections ?

Dans cette fiction politique, Jean-Jacques Palos guide le lecteur dans ce pays qui lui est cher et avance des propositions pour son avenir.

Extrait

— Mon collègue Julien va vous expliquer pourquoi nous nous intéressons à vous, monsieur Sikasso.

— Laissez tomber le « monsieur », Martinien m’ira très bien et nous pouvons nous tutoyer.

Le « tu » rapproche !

—Merci, dit Julien en prenant la parole. Nous sommes donc membres de l’Internationale écologiste, que vous connaissez peut-être moins que sa filiale Greenpeace, et nous voudrions vous proposer d’adhérer à notre charte pour la protection de l’environnement en tant que candidat à la présidence de la République.

Vous êtes le seul à qui nous faisons cette demande parce que vous êtes le seul qui, pour nous et notre organisation, réponde aux critères que nous défendons : la probité publique et privée, l’égalité des chances pour tous, la défense des plus faibles et des minorités, une égale distribution des ressources.

Jean-Jacques Palos

Jean-Jacques Palos est né à Toulouse en 1948, mais il vit à Nice depuis 1986. Il est marié, père et grand-père. Ingénieur, en 1972 il est affecté au Génie rural de la Haute-Volta, renommée plus tard Burkina Faso. De 1979 à 1986, il y est professeur d’hydraulique. Il termine sa carrière en France, comme directeur de l’eau de la Métropole Nice Côte d’Azur. De 1993 à 2019, il effectue plusieurs missions de consultant dans les domaines de l’eau et du management au Tchad, au Bénin, en Algérie et au Burkina Faso.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
Je m'absente dès demain jusqu'à jeudi en principe. A bientôt (lundi soleil parait quand même mais ce soir)
Répondre
B
A très vite
T
des pays ou la politique peut se révéler mortelle
Répondre
B
hélas oui...
B
Les belles utopies d'un curé .....
Bon Jeudi
Répondre
B
Il en faut parfois... C’est un beau pays le Burkina Faso