Le Gardien un roman humaniste, aussi ambitieux qu'essentiel sur l'Afrique

"Le Gardien" de l’Aixoise Joëlle Perez, un roman incisif et percutant qui dresse le portrait d’un homme, idéaliste, humaniste, au projet aussi ambitieux qu’essentiel : changer l’Afrique en s’appuyant sur ses nombreuses forces.

le gardien joelle perez
Le Gardien

Niamey, Niger. Depuis trois ans, Alfred Soglo est le gardien de nuit du numéro 8 de la rue Nelson-Mandela. Il travaille pour les Dossou, un couple en apparence uni et heureux. En apparence… Mais un jour, Alfred découvre la véritable Madame Dossou.

Et il est chamboulé par cette femme qui le ramène à la vie et lui rappelle ses idéaux, depuis trop longtemps enfouis au plus profond de lui ; son rêve d’un avenir meilleur pour le peuple africain. Mais Alfred réussira-t-il à enclencher cette révolution pacifiste à laquelle il aspire ?

Dans ce roman incisif et percutant, Joëlle Perez dresse le portrait d’un homme idéaliste, humaniste, au projet aussi ambitieux qu’essentiel : changer l’Afrique en s’appuyant sur ses nombreuses forces.

Extrait

—Notre continent regorge de richesses, répétais-je, mais où sont-elles ? Nous vivons dans la pauvreté, chacun derrière la frontière que la colonisation a placée à notre insu. Pourquoi ? Simplement parce que ces richesses ne nous sont pas destinées.

[…]

Est-ce normal de mourir faute de soins ? Que les pharmacies nous restent inaccessibles ?

[…]

Notre Afrique, frères et sœurs, est un monde de diversité culturelle et géographique qu’il nous appartient d’administrer selon notre propre modèle. Ignorant nos différences, les puissances coloniales se sont partagé nos terres, nous divisant, séparant nos ethnies derrière des frontières. Il est grand temps de réagir, non par la révolte, mais en nous unissant dans une même volonté.

Joëlle Perez

Joëlle Perez est née en Algérie, mais depuis quelques années elle s’est installée à Aix-en-Provence. Elle ne conçoit pas sa vie sans littérature, ni écriture. Deux activités qu’elle a pratiquées à chaque fois que sa vie de famille et sa carrière dans le social lui en ont laissé le loisir. À 68 ans, elle signe enfin son premier roman.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article