Un virus, une épreuve de plus - Salima AIT YALA

Un virus, une épreuve de plus est un essai signé Salima AIT YALA, destiné à nous familiariser avec nous-mêmes.

Un virus, une épreuve de plus - Salima AIT YALA
Un virus, une épreuve de plus

Parce qu’apprendre à se connaître est une nécessité, Salima Ait Yala cherche à expliquer à tout un chacun le monde que nous avons bâti dans toute sa complexité. Dans une démarche purement humaniste et bienveillante, l’auteure cherche à mettre en relief et à décortiquer une humanité mise à mal par des conflits tenaces et répétitifs.

Un virus, une épreuve de plus est comme un retour aux origines, une réponse à nos interrogations et une pause bien méritée dans les conflits que nous traversons.

Quatrième de couverture

« L’humanité est épuisée, davantage fragile et vulnérable. Elle est marquée de mémoire par les épreuves et les traumatismes. Les luttes incessantes ne cessent de la briser et de la fragmenter. L’humanité manque de ressources énergétiques pour affronter la multitude de nombreux faits de circonstances et de violences dans les rues, certains foyers, terrorisme, racisme… etc. Ils ne font que se répéter et portent atteinte à son intégrité. »

La nature humaine s’est toujours révélée complexe. Dans cet essai, Salima Ait Yala nous aide à nous connaître davantage, dans l’espoir de comprendre les enjeux qui se cachent derrière les crises que nous traversons.

Extrait

Je regardais l’écorce d’un arbre, aucun nom n’était inscrit dessus. « C’est un cerisier », dit une écolière accompagnée de sa mère, alors que de passage.

« C’est un arbre fruitier, de saveur sucrée. Il diffère du citronnier et son arôme est particulier », continue une conteuse dans son récit.

« Le jour, il inspire du gaz carbonique et expire de l’oxygène. Le soir sa respiration s’inverse », explique un scientifique.

Le mental se nourrit de mots et de détails. Il est très utile le mental, à condition qu’il respecte ses limites et sache, parfois, céder sa place au calme.

La saison s’offrait à une romance et l’instant cédait la place à un repos des vacances. Un moment de paix, exempt de taxes et des redevances.

Mon cœur contemplait un cerisier et, à son pied, il me faisait la révérence. À mon tour, je rendais grâce à son excellence.

J’appréciais son silence et j’admirais sa prestance. Entre lui et moi, il n’y avait plus de distance.

Salima AIT YALA

Auteure résidant à Combs-la-ville (77)

Salima Ait Yala est née en Algérie, en 1965. Après son baccalauréat, elle s’oriente vers des études de médecine, se spécialise en sexologie clinique, en sciences humaines et en médecines parallèles. Elle est désormais chercheuse scientifique indépendante dans le domaine de la matière et de l’abstrait. Depuis deux ans, elle se consacre à l’écriture après avoir développé un esprit méditatif au contact de la nature qui lui est très proche.

Elle signe avec Un virus, une épreuve de plus son premier ouvrage aux Éditions Vérone.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :