Langue Morte - Hector Mathis

Avec ce troisième roman, Hector Mathis nous entraine dans les souvenirs d’enfance et d’adolescence d’un homme. Seul et désemparé́, ce dernier se retrouve devant l’immeuble de son enfance et dans la ville qui l’a vu grandir.

Langue Morte - Hector Mathis rainfolk diaries
Langue Morte

Aux travers de ses pas, le passé ressurgit entre sa vie de famille, ses amis, ses voisins, les personnages qui ont croisé́ sa route, sa découverte du théâtre et de la littérature jusqu’à sa fuite pour mieux se sauver. De la grisâtre banlieue à l’Autriche, en passant par Paris, le Gard, l’Allemagne et l’Italie, le narrateur sera confronté au désœuvrement, à la souffrance et à la colère mais découvrira aussi l’amour, la musique et l’amitié. Ces obsédants souvenirs de jeunesse le conduiront jusqu’au petit matin sans pour autant en éprouver de la nostalgie.

Son passé, qui surgit dans le présent en une nuit, ressuscite devant nos yeux à l’aube d’une époque nouvelle.

Langue Morte est un nouveau roman d’Hector Mathis qui dépeint avec une tendresse acide la difficulté de grandir dans un monde désenchanté, gris, où les rapports humains ne connaissent ni empathie, ni complaisance. Loin de K.O. ou Carnaval, ses précédents romans, Langue Morte offre au lecteur un roman sur la vie doté d’une écriture poétique et musicale avec une percutante ironie, qui exprime les contrastes entre les grandes villes et leurs banlieues et surtout le monde actuel occidental.

Hector Mathis joue ici avec les mots tel un musicien avec les notes pour procurer une émotion grinçante toute en finesse.

Hector Mathis

Hector Mathis est né en 1993. Il a grandi dans les environs de Paris, entre la littérature et les copainsde banlieue. Il est actuellement responsable des relations culturelles de la Maison Zola / MuséeDreyfus. Il a publié aux éditions Buchet-Chastel K.O. (2018) et Carnaval (2020).

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Je ne connais pas cet auteur, mais pourquoi pas ? Bon dimanche
Répondre
B
exact
B
c'est le français qui sera bientot langue morte....<br /> bon Dimanche
Répondre
B
alors défendons le
T
et ça ne va pas s'améliorer
Répondre
B
restons optimistes