La lumière de l’obscure !

Comment être dans l’acceptation et le non-jugement surtout face à ce qui est « mauvais» ?

Pour arriver à expliquer le comment d’un point, il faudrait commencer par connaître le pourquoi.
Comment être en mesure de décrire le mauvais sans le connaître ?

Aurions-nous pu le différencier du bon uniquement grâce à l’enseignement ?

La lumière de l’obscure nouvelle rainfolk diaries

La lumière de l’obscure !

Il n’y a d’autres moyens de décrire « le mauvais » que de le connaître soi-même. Et comment prétendre le connaître soi-même sans expérience ?
Avant chaque incarnation ou réincarnation sur terre nous choisissons ce que nous voulons connaître, ce que nous voulons expérimenter, ce qui nous est impossible à décrire. Exemple : « être pauvre » ou « être riche » « être femme » ou « être homme » « être bon » ou « être mauvais ». Il est bien évident que la plupart d’entre nous ne se rappelle pas de toutes ces vies vécues mais rien n’est perdu, la mémoire est conservée par notre âme. Et si parmi les vies passées nous étions «une mauvaise personne » et que dans cette vie-ci nous sommes « une bonne personne », comment nous permettre de juger une personne dite «mauvaise » en sachant qu’elle vit sa propre expérience qui lui permettra comme nous de décrire ce qu’est être mauvais ?
Voilà pourquoi le non-jugement !
À partir du moment où nous connaissons le pourquoi, nous savons comment accepter ce que nous appelons « le mauvais ». Tel dans un film, nous ne pourrions juger l’acteur jouant le rôle du « mauvais »
« Le mauvais » n’est qu’une expérience parmi d’autres comme lorsqu’on expérimente le goût du miel pour le différencier du goût du sel.
Nous passons de l’obscure à la lumière en regardant les autres à travers nous-même !
lisa-luce-avis-lecture-rainfolk-diarie

Un texte signé Lisa Luce auteure de Au cœur d’une Lyrienne

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
Mais comme on ne souviens de rien a la naissance c'est presque impossible de devenir le contraire de ce que l'on était......
Répondre
B
je comprends
T
la métempsycose expliquée ?
Répondre
B
bonne question