Qu'entendons-nous par ‘action’ dans la situation actuelle ?

Patience !
femme echelle enfant patience

Certains d'entre nous se demandent où se trouve le rapport entre le travail sur soi et ce qui se passe en ce moment mondialement.

Ce qui a été constaté c'est que certains des frères et sœurs sont dans l'attente d’un sauveur pour sortir l'humanité de l'injustice qui règne sur terre, sauf qu'ils confondent entre l'attente et la patience jusqu'à penser que cela revient à la même chose or leur divergence repose sur leur chronologie.

L'attente se situe avant l'inaction tandis que la patience se trouve après l'action !

Comprenons bien donc que nous ne faisons pas preuve de patience lorsque nous sommes dans l'attente qu'un élément extérieur intervienne, nous nous trouvons dans l'inaction !

Qu'entendons-nous par "action" dans la situation actuelle ?

L'action c'est agir en son âme et conscience pour son propre bien et celui d'autrui, autrement dit cela ne peut provenir que de l'intérieur à chacun.

Voilà le rapport ! Lorsqu'une personne fait un travail sur elle-même elle atteint un niveau de conscience lui permettant non seulement de cesser d'attendre que quelqu'un intervienne ou de pointer du doigt ceux qui n'agissent pas, mais aussi d'agir en son âme et conscience pour son bien-être et celui des autres.

Alors à ceux qui sont dans l'attente d'un sauveur, aucune saison n'est dans l'attente d'une autre et aucun élément n'est qu'un détail futile, même la feuille tombant d'un arbre est utile. Sachez que votre action est essentielle !

Et à ceux qui sont actifs, avant de goûter aux fruits de la persévérance, patience !

lisa-luce-avis-lecture-rainfolk-diarie

Un texte signé Lisa Luce auteure de Au cœur d’une Lyrienne

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
En principe, pour les chrétiens, le sauveur est déjà venu, et si ses commandements étaient appliqués, ce serait l' Eden
Répondre
B
c'est vrai
B
c'est fini, il n'y aura plu de Garibaldi....
Répondre
B
On verra