Le féminisme et l’Histoire au service de l’art : Le vieux tapis de George Sand

Et si l’une des œuvres les plus connues du monde de l’art n’était finalement que le fruit d’une plaisanterie organisée par George Sand ? Voici la question que s’est posée Arnaud Donez, auteur de son premier roman : Le vieux tapis de George Sand chez Frison Roche (collection Belles Lettres)

le vieux tapis de georges sand  Arnaud Donez

Le vieux tapis de George Sand

Plongez dans les destins croisés de trois femmes, séparées par plusieurs siècles, mais liées par une tapisserie tout aussi mystérieuse que mondialement connue, La Dame à la licorne. Une triple narration brillamment tissée, pour démêler peu à peu les fils de l’incroyable plaisanterie imaginée par l’extraordinaire artiste.

La tapisserie mondialement connue La Dame à la licorne se retrouve au cœur d’une enquête savamment orchestrée. L’auteur nous plonge dans une intrigue audacieuse qui met en lumière les héroïnes d’hier et d’aujourd’hui

Arnaud Donez nous livre un premier roman d’une grande originalité qui mêle féminisme, coup monté, histoire et monde des arts.

Trois époques qui se font écho autour de la place accordée aux figures féminines dans nos sociétés.

Arnaud Donez

Arnaud Donez enseigne la littérature depuis plus de vingt ans et enregistre des musiques pour de nombreux projets (courts-métrages expérimentaux, danse contemporaine, musique classique, électronique…). Sa passion pour les arts transparaît aujourd’hui dans son premier roman, Le Vieux Tapis de George Sand.

Composé autour de la figure de George Sand, ce livre expose le parcours de trois femmes confrontées à la cruauté du désir, des croyances et des malentendus autour de la création. Le tout avec une préférence certaine pour l’inachevé et l’esthétique du brouillon.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
Merci pour cette présentation qui intrigue. douce journée
Répondre
B
avec plaisir
T
c' est un challenge
Répondre
B
oh que oui
B
Ce sont surtout les croyances religieuses qui sont néfastes ...
Répondre
B
tu as raison