David Gruson remporte le prix littéraire de l'IA pour son dernier livre : Tuer Camus

David Gruson, directeur du programme santé au groupe Luminess et spécialiste des sujets santé et IA à Sciences Po, a sorti son nouveau livre qui vient de remporter le prix littéraire de l'IA : Tuer Camus. Suite aux succès de sa duologie S.A.R.R.A, l’auteur s’inspire de cet univers et raconte la rencontre improbable à travers le temps entre Albert Camus et l’intelligence artificielle.

tuer camus david gruson rainfolk diaries
David Gruson prix littéraire de l'IA 2022

Ce livre retrace le soir du 11 novembre 1940, où Albert Camus, alors journaliste pour Paris-Soir, séjourne à l’hôtel Madison à Paris. Il reçoit la visite imprévue de Sarah, étudiante inconnue et apeurée. La jeune fille vient se réfugier chez lui et lui apprend les événements inattendus en cours dans la capitale : au mépris de l’Occupant, un rassemblement de centaines de personnes vient d’avoir lieu Place de l’Étoile. La Gestapo sillonne déjà les rues pour traquer les manifestants.

Durant cette « nuit de toutes les nuits », une relation ambigüe se noue entre eux et amène la jeune femme à lui révéler sa mission : nous sauver de l’extinction qui s’annonce en 2026.

Tuer Camus

Soir du 11 novembre 1940.

Albert Camus, alors journaliste pour Paris-Soir, séjourne à l’hôtel Madison à Paris. Il reçoit la visite imprévue de Sarah, étudiante inconnue et apeurée. La jeune fille vient se réfugier chez lui et lui apprend les événements inattendus en cours dans la capitale : au mépris de l’Occupant, un rassemblement de centaines de personnes vient d’avoir lieu Place de l’Étoile.

La Gestapo sillonne déjà les rues pour traquer les manifestants.

Durant cette « nuit de toutes les nuits », une relation ambigüe se noue entre eux et amène la jeune femme à lui révéler sa mission : nous sauver de l’extinction qui s’annonce en 2026.

Et tout ne tient qu’en une question : notre liberté a-telle plus de prix que notre survie ?

Qui est David GRUSON ?

Spécialiste reconnu de l’intelligence artificielle et de ses enjeux éthiques, David GRUSON signe ici son troisième roman.

david gruson rainfolk diaries

Les deux premiers, S.A.R.R.A., une intelligence artificielle (juin 2018) et S.A.R.R.A., une conscience artificielle (mars 2020) avaient été salués comme « prophétiques » (Le Point), en plongeant le lecteur dans le contexte de gestion d’une pandémie par l’intelligence artificielle dans un Paris confiné.

S.A.R.R.A. a par ailleurs remporté le prix du jury du livre sur l'IA de Vu d'ailleurs 2022.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article