Poème Parfum d’âme et d’eau douce

Parfois, l’été est intranquille, et le bleu du ciel ne saurait chasser tout à fait nos tourments.

Alors, il est temps de prendre sa plume pour écrire un mot, comme le faisait autrefois notre « Ami Pierrot », au clair de la lune, au clair de sa plume…

Un mot parfois doux et tendre, parfois cruel comme l’océan.

Bonne lecture !

PARFUM D’ÂME ET D’EAU DOUCE…

Parfum d’âme et de la brise sur l’eau salée,

Parfum du temps qui s’évapore

En fines gouttes scintillantes, tels des diamants

D’eau douce…

Et de trompeuse apparence.

 

Car nul n’est en paix sous les remous

De cette eau verte et bleue, puis tantôt grise et sombre

Lorsque le ciel se couvre de nos mille et un maux,

Comme des mots

Sans espoir…

 

Parfum d’âme et d’eau douce,

Je respire doucement ton air salé,

Les embruns et la brume du matin

Avant qu’elle ne se dissipe

Dans les recoins,

Et les sinistres souvenirs

Où parfois l’avenir étend ses bras :

Longs, tentaculaires et effrayants.

 

Mais ne regardons pas si loin, non,

Fermons les yeux un instant,

Un seul…

Afin d’imaginer l’eau douce et pure,

Un parfum fou et fort,

Fragrance d’immortelle :

Un parfum d’âme et d’ange mélangés.

mer vague ecume cote poesie rainfolk diaries

Un poème signé Solange Schneider pseudo Zalma écrivain, auteure de « Chemins étranges », « Points de fuite », et « Demain, tout ira bien ! » et « Ma vie en rouge et noir »

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
il faut aussi se méfier de l'au qui dort
Répondre
B
c'est souvent ce que l'on dit