13, rue du Point du Jour de l’écrivain Jean-François Costa

Ce roman est une brèche dans l'espace-temps. Avec l'atmosphère et le cadre plus vrai que nature, Jean-François Costa nous transporte dans une autre époque... Évasion garantie !

13, rue du Point du Jour

« – Guten Tag, Madame. Pouvons-nous entrer ? Voir ici, nous devons. Sans attendre la réponse il pénétra dans le couloir et poussa la première porte sur sa gauche, celle qui ouvrait sur la petite salle de café.
– Gut ! Gut ! C’est bien cela. Nous allons occuper.
Eugène, qui se rasait à la cuisine devant le petit miroir accroché au-dessus de la pierre à eau, fit irruption, col de chemise rentré dans le cou, rasoir coupe-chou à la main et savon dans les oreilles.
– Nom de bleu ! C’est quoi ce cirque ? ».

Septembre 1944. Trois mois après le Débarquement, les Alliés arrivent en Lorraine. Pour ne pas être pris en étau entre leur avance et les actions de la Résistance, les Allemands déplacent tout un village. Les habitants ont une heure pour réunir quelques effets.

Reviendront-ils ?

Quand ?

Retrouveront-ils leurs demeures, leurs animaux, leurs biens ?
Nourri dans l’enfance par les récits de ses grands-parents et de certains anciens du village, l’auteur recrée le décor et le climat d’une période douloureuse de notre histoire. Il se plaît également à constater que, dans l’adversité, l’individu peut enrichir la communauté de sa force et y puiser tout son courage.

13, rue du Point du Jour écrivain Jean-François Costa couverture

L'auteur : Jean-François Costa

Un stylo-plume reçu en cadeau de sa grand-mère lors de son entrée au CM2 n’est pas étranger au plaisir que Jean-François Costa prend à écrire. Elle lui a aussi confié en héritage le bonheur de pouvoir se réaliser dans le travail social au service des plus démunis.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article