Terreur dans le Pingaluit de François Bédard

De Cuba à l'air glacial d'une scène de crime : le changement de ton est palpable. Terreur dans le Pingaluit, une intrigue bien ficelée et captivante.

Terreur dans le Pingaluit

Dès les premières pages, François Bédard nous happe dans l'univers plus vrai que nature de ce mystérieux polar.

Polar venu du froid, « Terreur dans le Pingaluit » fait frissonner l’échine du lecteur. Et si cet incompréhensible attentat cachait une menace pour le sort de l’humanité entière ?

L’histoire

« – Je suis Petter Paulosky, enquêteur au SCRS…
– C’tu une nouvelle chaîne de télé, ça ?
– C’est la première fois qu’on me la fait, celle-là. Non, c’est le Service canadien du renseignement de sécurité…
– Il s’en vient enquêter sur l’écrasement de la météorite, ou du satellite, ou de, je ne sais plus trop quoi…
– T’es sérieux, Dgynobé ? Tu aurais dû me le dire avant. Pardon, monsieur l’enquêteur, je ne voulais pas vous manquer de respect. Est-ce que c’est la première fois que vous montez si haut dans le Nord ?
»

Petter Paulosky passait des vacances paradisiaques à Varadero en compagnie de sa Cubaine adorée jusqu’à ce qu’on lui intime l’ordre d’écourter son séjour. Un attentat a été commis dans le Grand-Nord du Québec et la présence du meilleur agent du Service canadien du renseignement de sécurité est requise.

Entre les éléments qui se déchaînent et retardent son arrivée sur place et la présence d’un ours polaire dans les parages de la scène de crime, tout concourt à rendre l’enquête encore plus complexe.

Aguerri aux situations de crise, Paulosky va pourtant devoir affronter des vérités incendiaires.

couverture Terreur dans le Pingaluit François Bédard rainfolk diaries


François Bédard

Diplômé en création littéraire et en arts plastiques, François Bédard partage son temps entre son métier d’opérateur de machineries lourdes et ses passions : la peinture, l’écriture et la lecture.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
ça promet !
Répondre
B
Oh que oui.
B
et en plus il y a un ours polaire qui rode ....
Répondre
B
Ça va chauffer.