Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rainfolk's diaries

Partageons nos lectures ! Roman, Polar, Thriller, Nouvelles, BD, Jeunesse.

Divorce et nullité de mariage, le divorce religieux a-t-il un sens ?

« Divorce et nullité de mariage », l’histoire vraie d’un marathon canonique : le « divorce religieux » a-t-il un sens ? Quels sacrements et vie de foi pour les divorces remaries ou en couple ?

divorce nullite mariage religieux

 

DIVORCE ET NULLITÉ DE MARIAGE

L’Eglise Catholique autorise dans certains cas bien spécifiques la nullité du mariage religieux. Elle reste encore peu rodée à la gestion de cette procédure canonique et à l’accompagnement psychologique des personnes concernées.

Une situation qui peut être particulièrement difficile à vivre, comme en témoigne Sophie Touttée Henrotte, infirmière de formation et Gestalt-thérapeute coach certifiée, dans son nouveau livre Divorce et nullité de mariage – Marathon canonique et démarche thérapeutique d’une femme de foi publié aux Éditions du Signe.

Cet ouvrage passionnant raconte le long et éprouvant combat – durant plus de quatre ans – d’une femme divorcée, mère de trois enfants, pour contester la demande en nullité de son mariage religieux instruite par son ex-mari 21 ans après.

Trois ans après la sentence qui lui donnait raison, l’auteur détaille son parcours et s’intéresse aux évolutions possibles proposées par l’Église. Y aurait-il désormais d’autres solutions pour les divorcés que de passer par une procédure de nullité pour accéder de nouveau aux sacrements, tout en défendant les liens sacrés du mariage ?

Dans la perspective, en tant que thérapeute, d’accompagner mieux des personnes qui seraient confrontées à la même situation, Sophie Touttée Henrotte souhaite aujourd’hui à travers ce livre, témoigner de sa foi vivante, de l’évolution de sa spiritualité au travers cette épreuve et de cette soif d’amour à recevoir et à donner.

 

UN PARCOURS DE VIE QUI POSE DES QUESTIONS ESSENTIELLES

Comment démontrer qu’un mariage est bien valide au regard du droit canonique ? Pour obtenir gain de cause, Sophie Touttée Henrotte a dû subir trois instances successives devant les officialités de Paris, Versailles puis Montpellier ainsi que des expertises psychiatriques.

Si elle dévoile aujourd’hui cette étape de sa vie, c’est avant tout pour montrer comment se déroule une telle procédure et à quel point le défendeur, dans la mesure où il conteste la demande en annulation, se trouve démuni, malmené, ballotté entre les mains d’une institution assez rigide et souvent opaque.

Les « dégâts collatéraux » sont inévitables, pour les enfants et l’entourage proche, mais aussi pour les témoins de mariage qu’on appelle à revenir vingt ans en arrière pour vérifier l’authenticité du consentement des ex-époux.

Sophie Touttée Henrotte

Une situation dont les plus hautes instances religieuses ont pris conscience : le Pape François a publié une réforme des nullités de mariage en septembres 2015 (le motu proprio « Mitis iudex Dominus Iesus »). Mais, dans le cas de Sophie, cela n’aurait visiblement rien changé à son problème, ni sur le fond ni sur la forme (sa procédure s’est déroulée entre 2011 et 2015).

 

LA FOI ET LA VOLONTÉ D’AVANCER DANS LE SENS DE L’AMOUR

Passé le choc de la demande en nullité, livrée à elle-même, Sophie a gardé une foi chrétienne bien ancrée. Elle a pourtant connu des moments de doute profond quant au soutien et à la compétence des hommes d’Eglise qu’elle a rencontrés tout au long de ce parcours juridique insensé. Elle s’est souvent retrouvée déconcertée par des discours divergents qui auraient pu la pousser à ne plus répondre en vérité.

L’ouverture pastorale défendue par le Pape François en avril 2016, dans son exhortation apostolique Amoris Laetitia, est un véritable déclic. Le Pape appelle en effet à aider “les divorcés remariés” car “ils ne doivent pas se sentir excommuniés”.

Ma plus grande souffrance est cette impossibilité de recevoir le Pardon. Il s’agit à mon sens d’une sanction peu concevable venant de Dieu : il ne juge pas et ouvre grand ses bras.

Sophie Touttée Henrotte

UNE COUVERTURE SIGNÉE PIERRE TRÉMAUVILLE, ARTISTE PEINTRE À PARIS

Pierre Trémauville est né en 1951 à Falaise, dans le Calvados. Il vit désormais à Chantilly.

Artiste peintre et sculpteur autodidacte, il apprend son art à l’école de la rue, à Montmartre.

Cet artiste au talent reconnu expose régulièrement en Europe et aux Etats-Unis, et son travail a été récompensé par de nombreux prix. Il est notamment coté sur Drouot et Akoun.

©Pierre Trémauville
©Pierre Trémauville

Ses œuvres figurent dans de nombreuses collections privées dans toute l’Union Européenne mais aussi au Japon, aux Etats-Unis, à Taïwan, aux Emirats-Arabes Unis, au Pérou et au Canada.

Il a créé la peinture figurant en couverture du livre en 2019, spécialement pour Sophie Touttée Henrotte.

Après avoir lu le premier livre « Voyage au coeur du lien », Pierre a été touché par le témoignage de vie de Sophie. Il lui a fait la surprise il y a un an de reproduire sa couverture et de lui faire parvenir en cadeau son tableau.

Sophie lui parle alors de son second livre. Pierre insiste pour se mettre à l’ouvrage. Il fait appel à sa créativité pour lui composer une couverture qui se retrouve sélectionnée par les éditions du Signe.

C’est ce que Sophie pourrait définir comme un lien du coeur, Pierre est sur son chemin de vie par la peinture pour transmettre à ses côtés.

 

Sophie Touttée Henrotte

Ancienne infirmière, graphologue et morphopsychologue, coach certifiée, Gestalt-thérapeute, avec une spécialisation dans les addictions (DU universitaire), les couples et les typologies borderline, Sophie Touttée Henrotte crée en 2000 son cabinet Bilanciel (www.bilanciel.fr ) à destination des entreprises et des particuliers, puis, fonde en 2012 l’association Oser c’est vivre (www.ocev.fr ). En janvier 2019, elle crée UDC « union des coeurs, univers des coquelicots » (http://www.udc.coach/ ) où coexistent plusieurs univers différents dédiés à la danse, à la formation, à la méditation et yoga, aux massages, à la thérapie. Là aussi, elle aime emmener ses patients dans divers espaces, dans l’ici et le maintenant, là où sont leurs besoins de l’instant présent.

Ainsi, depuis plus de vingt ans, Sophie accompagne des jeunes en orientation scolaire, des adultes et des couples dans la connaissance de soi et le développement personnel, ou en entreprise, des professionnels dans la cohésion d’équipe et l’émergence des talents.

Sophie Touttée Henrotte
Sophie Touttée Henrotte ©DR

Elle souhaite préserver une vision holistique de l’être humain et grandir ensemble. Son rêve est de rechercher prioritairement le bien commun en favorisant le développement intégral de la personnalité de chacun.

Pour cela, elle s’ajuste à chacun en utilisant la boîte à outils qu’elle s’est constituée au gré de ses formations. Sophie sait transmettre aussi bien par le biais de la danse (qu’elle pratique intensément depuis ses 5 ans), du yoga, de la méditation, de la chromothérapie, de la lithothérapie, de l’énergétique que grâce à des outils comme l’Ennéagramme, le MBTI, la typologie de Holland, des tests projectifs… mais surtout grâce à son sourire inébranlable et son amour de la vie. Son credo : être bien dans son corps et dans sa tête, savoir ouvrir sa boîte à l’ETRE.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

trublion 17/12/2019 08:02

à sa place, je ne m' inquièterais pas, l' église devrait faire son introspection, elle a beaucoup à se faire pardonner et elle même pardonnait facilement à certaines têtes couronnées

Bernie 18/12/2019 18:03

tout à fait

biker06 17/12/2019 07:03

Hello Bernie
Deja la nullité de la religion ne fait aucun doute pour moi. Puis le vatican est pire que les politiciens professionnels. C'est magouilles et escroquerie. Il n'y a qu'aconnaitre l'histoire des papes au moment des borgia pour voir l'horreur et l'hypocrisie de la religion..... Par contre du coté de Monaco, ils n'ont eu aucun mal à faire annuler un mariage religieux....
Bon Mardi
pat

Bernie 18/12/2019 18:04

Comme c'est étrange