Prix Littéraire La Ponche 2022 : Nathalie Azoulai

Vendredi 20 mai 2022, amateurs de littérature, amis du quartier, artistes de divers horizons se sont retrouvés à L’Hôtel La Ponche à Saint Tropez afin de connaitre le nom du premier auteur récompensé par le Prix La Ponche.

Nathalie Azoulai Hôtel La Ponche rainfolk diaries
credit photo DR
Nathalie Azoulai : prix Littéraire La Ponche 2022

Sur une terrasse bondée, les conversations se sont arrêtées quelques minutes pour laisser place aux quelques mots de Lisa Vignoli, membre et représentante du jury afin de révéler le lauréat.

Nathalie Azoulai s’est vue remettre le Prix La Ponche pour cette première édition pour son roman « La fille parfaite ».

La soirée a continué sous le rythme de Pablo Saavedra de Decker qui a entrainé les convives dans des danses endiablées.

Samedi 21 mai 2022, après une soirée pleine de festivité et une nuit un peu courte – dans une ambiance bonne enfant et pleine d’humour, Nathalie Azoulai, lauréate du Prix La Ponche, ainsi que les membres du jury, ont pris place à nouveau sur la terrasse de l’Hôtel La Ponche pour dédicacer leurs livres respectifs et échanger avec les amoureux de leur travail.

Nathalie Azoulai, la lauréate

Après plusieurs délibérations le jury du Prix La Ponche est heureux de remettre son premier prix à Nathalie Azoulai pour « La fille parfaite » paru en janvier aux éditions P.O.L.

L’auteure, entre autres, de « Titus n’aimait pas Bérénice », « Clic Clac », « Juvenia » et amoureuse du cinéma d’Ozu fait preuve encore une fois dans ce dernier ouvrage, d’une langue belle et complexe, d’un sens de la dramaturgie tendu comme un fil entre une histoire peu banale et ses lecteurs.

«"La fille parfaite » » comprend l’ambiguïté, le paradoxe et les « deux mondes » que le Prix La Ponche voulait toucher.

Cette histoire d’amitié « à la vie à la mort !» entre Rachel et Adèle - l’une scientifique, l’autre littéraire- permet de toucher la passion dans ce qu’elle a de plus complexe et rappelle, par certains aspects, le lien fort que Simone de Beauvoir avait réussi à tisser dans «"Les Inséparables » ».

C’est une grande joie de voir le travail de Nathalie Azoulai salué à nouveau, avec la certitude que, sachant tout faire - manier la satire comme les drames amoureux, l’histoire cinématographique comme les plus grands classiques - son œuvre pourtant solide et dense ira encore plus loin.

Nathalie Azoulai est une consolatrice, une conteuse, une romancière de son temps et désormais accompagnera le nôtre.

LES MOTS DE LA LAURÉATE :

Étant « une fille de la Méditerranée » (…) « Je suis très honorée d’inaugurer ce prix. J’espère que ça relancera la réputation littéraire de Saint-Tropez, que cela attirera beaucoup d’artistes et d’écrivains à l’Hôtel La Ponche (…) pour le bon temps, les baignades et le paysage fabuleux. »

« Cet endroit te happe et te séduit aussitôt ! Une merveille ce ponton, cet hôtel. »

L’HÔTEL LA PONCHE UN LIEUX QUI A UN SENS

L’Hôtel La Ponche, maison intime et mythique Tropézienne, qui a hébergé à travers les années et les époques ces artistes, d’ici et là, a été « revisité » sans toucher à l’essentiel : son authenticité et son histoire.

Depuis sa réouverture, l’été dernier, on y retrouve le goût de la Dolce Vita mêlé aux roulis des vagues. Un esprit frais souffle dans ce renouveau porté par une nouvelle génération. Celle-ci ne souhaite pas bousculer les codes, mais redonner à La Ponche son chic détendu, son élégance insouciante et prolonger une aventure sentimentale qui dure depuis plus de quatre-vingts ans.

Ici, Françoise Sagan, Boris Vian, Colette, Sartre et Beauvoir, Annabel Buffet, plus tard Claude Lanzmann, Alain Paige, prenaient leurs quartiers d’été. Ils y ont été inspirés ou y ont écrit Bonjour Tristesse, Avec mon meilleur souvenir, La Naissance du jour, La Piscine, Le Lièvre de Patagonie.

Acteur de la vie Tropézienne, l’Hôtel La Ponche espère faire vivre son village au-delà des saisons estivales. Et c’est en partie dans une démarche de développement culturel de la ville que celui-ci s’engage avec le Prix La Ponche.

Fort de son histoire artistique et insufflé par le vent de fraicheur depuis la passation de cette maison à de nouveaux propriétaires, L’Hôtel La Ponche à la volonté de renouer avec l’art. Accueillir et organiser un Prix Littéraire a tout son sens dans ce lieu mythique, intemporel dans le Saint Tropez caché, le Saint-Tropez qu’on aime.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article