Quelle Confinerie ! Alain Miro signe un premier livre, un recueil à savourer et à dévorer... pour croquer la vie !

Prenez une boîte de chocolats, mettez la main dedans, attrapez-en un, dégustez avec surprise et gourmandise... et vous ne pourrez plus vous arrêter ! Le livre d'Alain Miro est une boite de délicieux chocolats !
 

confinerie alain miro
Quelle Confinerie !

Véritable Objet littéraire non identifié, Quelle Confinerie ! se joue de tous les registres, libre d'appartenir à aucun ou à tous les genres, d'évoquer tous les sujets. De souvenirs en fictions, Alain Miro offre un recueil humaniste, tendre et drôle à la fois, teinté d'absurdité parfois, d'optimisme toujours.

 

Genèse d'un recueil déconfiné

2020... Comme tous les Français, et plus précisément les professionnels du monde de la culture, Alain Miro, producteur de cinéma et de spectacles, est stoppé net dans ses projets, confiné. Vraiment ? Au cœur de cette parenthèse espace-temps suspendue, le corps immobile et l'esprit vagabond, Alain Miro libère les mots.

Au gré de ses pensées, de ses émotions, l'auteur partage sur sa page Facebook des textes, « écrits sans aucune autre arrière-pensée que celle de divertir ». Les lecteurs sont au rendez-vous et redemandent, jour après jour, leur dose quotidienne d'évasion et de bonne humeur.

L'histoire aurait pu s'arrêter là. Mais, un matin, il se lève en se « demandant si quelque chose allait rester de toutes ces semaines vécues ensemble, mais séparément ». Encouragé par ses lecteurs, il sélectionne et retravaille ses textes - chroniques, réflexions, souvenirs, sketches, nouvelles courtes – et publie Quelle Confinerie !

 

Préface de Carlos Gomez, extraits

Alain Miro « écrit tout simplement parce qu'il a quelque chose à dire ; ce qu'il fait de surcroît avec sa petite musique particulière, Solaire, amusante. Unique. (...) Il jongle avec les sensations, les sentiments, les souvenirs, plaque des mots sur ses émotions et fini par aligner les punchlines comme Leo Messi les coups francs. Imparable. Qu'il évoque son enfance marseillaise ou sa vie parisienne, qu'il digresse sur la vie, la mort, la coiffure, Alain Miro, vous verrez, parvient ainsi à faire ce que les consignes sanitaires lui interdisent encore de faire pour l'instant : il produit du spectacle ! ».

Journaliste, critique de cinéma et auteur de Vivre Cannes et survivre (L'Artilleur-Editions du Toucan-2017), Carlos Gomez écrit d'ailleurs de Quelle Confinerie ! qu'il s'agit d'un recueil qu' « on lit, on savoure et on passe à son voisin. Qui vous remerciera de l'avoir contaminé avec une si saine lecture ».

 

4e de couverture, le mot de l'auteur

Je ne voulais pas faire d'histoires, j'en ai écrit quelques-unes sans aucune autre arrière-pensée que celle de divertir. Chez moi, divertir est le premier verbe qui apparaît dans le miroir du matin, quand il réfléchit. J'ai envie de vous sourire, avec mes caries.

Ce recueil est une saute d'humeur heureuse, plutôt sucrée, parfois épicée, souvent chaude-froide, rarement amère. Considérez-le comme une sorte d'apéro.

C'est exactement ça, j'ai écrit des tapas !

Des textes variés qui mettent de bonne humeur, à partager. Servez-vous.

 

Alain Miro

Alain Miro naît et grandit à Marseille, entre deux univers, entre une mère institutrice et musicienne, issue d'une famille nombreuse bourgeoise, et un père employé des postes, fils unique d'une famille d'ouvriers. Dès l'enfance, Alain Miro se fait ainsi caméléon et, en autodidacte, trace sa propre voie.

Arrivé à Paris à 19 ans, Alain Miro court les cours d'art dramatique, petits boulots, figurations, cabarets… Suivent les premières « grandes » rencontres, de celles qui marquent les cœurs et les parcours. Paul Lederman, Les Inconnus, Festival de Cannes, Coupe du Monde de Football, Paris-Dakar, Théâtre Les Feux de la Rampe... Court-métrages, régie, mise en scène, production…

Alain Miro avance comme un voyageur de la vie, guidé par ses coups de coeur, jusqu'à ce qu'il co-écrive et co-produise le film PERCUJAM d'Alexandre Messina (Jour2Fête, 2018) sur un groupe de rock composé d'artistes autistes, dont il avait co-produit et mis en scène le spectacle à l'Olympia (2016).

Avec Quelle Confinerie ! Alain Miro explore une nouvelle facette de sa créativité, et pari pris que sa plume n'a pas fini de nous surprendre ! Il paraît même qu'il travaille déjà à l'écriture d'un roman...

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Renée 30/12/2020 16:07

je viens de l'ajouter à ma liste merci d'en avoir parlé. Tout bon début d'année à toi et tes proches. Amitiés

Bernie 30/12/2020 23:49

Avec plaisir.

trublion 30/12/2020 07:09

on a en ce moment besoin d'histoires pour s'évader

Bernie 30/12/2020 23:49

plus que jamais

biker06 30/12/2020 07:02

Ce n'est pas absurde de dire que la dictature menace la culture....

Bernie 30/12/2020 23:49

C'est même très juste