24e Festival International du Roman Noir

Après une édition 2020 faite de promenades sur la Toile et dans les paysages de Thau, le FIRN revient, du vendredi 10 au dimanche 12 septembre 2021, à Frontignan et ailleurs (Sète, Montpellier, Mèze, Balaruc-les-Bains et Marseillan) dans une nouvelle configuration pour évoquer sa thématique annuelle «Des villes et des champs».

24e Festival International du Roman Noir
Des Villes et des champs… les géographies du roman noir

44 auteurs sont au rendez-vous, 14 au fil de l’année et 30 sur l’évènement festivalier pour débattre de ces géographies particulières du roman noir, bas-fonds des mégapoles, marges des périphéries rurbaines ou étrangetés des campagnes, lors de tables-rondes et de rencontres, qui se dérouleront toutes en extérieur dans la cour du lycée professionnel Maurice-Clavel, lycée de la 2nde chance au bord de ce canal du Rhône à Sète qui traverse le cœur de ville de Frontignan.

« Dans la continuité de notre politique de lecture publique que nous menons, je me réjouis de la qualité des auteurs et autrices présents tout au long de l’année, et sur le plateau que nous accueillerons du 10 au 12 septembre. Cela confirme cette année encore la dynamique et la notoriété du Festival International du Roman Noir.

Profondément attachée à développer une culture pour tou.te.s, notre municipalité, en partenariat avec l’association Soleil Noir, a fait évoluer le FIRN pour devenir un évènement culturel tout au long de l’année, avec des balades et rencontres littéraires, des lectures dans des lieux insolites, des expositions et un travail pédagogique avec les acteurs du territoire (enfants, jeunes, seniors, professionnels, etc.) »

Valérie Maillard, maire-adjointe déléguée à la culture,

 

Au patrimoine et à l'égalité hommes/femmes

Ils viennent des Etats-Unis comme Jax Miller, autrice unanimement saluée pour Les Infâmes et Candyland, qui revient avec un true crime très noir, Les lumières de l’aube, une enquête sur la disparition de deux adolescentes sur fond de trafic de meth et de corruption policière et une quête personnelle de trois ans dans un Midwest où « la vie est divisée en deux : ciels impitoyables en haut, ecchymoses en bas ».

JAX MILLER
JAX MILLER

Ou comme William Boyle, nouvelle grande voix du Noir, qui continue, avec City of margins, sa chronique désespérée et profondément humaine de son quartier de Gravesend, dans le sud de Brooklyn, à New York. Le prince de l’ironie noire, l’Ecossais Iain Levison, nous fera partager sa fine connaissance de l’âme humaine et des petites gens sans histoires apparentes dans Un voisin trop discret.

Tandis que l’Irlandais James Delargy, auteur du best-seller Victime 55, nous tiendra en haleine avec le thriller Sous terre, ou la disparition d’une famille dans une mine désaffectée du désert australien, et que l’Anglais Parker Bilal nous conduira dans Les divinités sur les traces de ses nouveaux enquêteurs Drake et Crane dans un Londres meurtri par la promotion immobilière.

Et Le maître du roman noir français, Hervé Lecorre, continuera dans Traverser la nuit à jouer avec les codes du genre (le serial killer, la pluie, la ville, la nuit) pour en faire des odes universelles.

Hervé Le Corre
Hervé Le Corre

Et puisque le FIRN continue de mixer les genres, le grand Jean-Christophe Chauzy nous enverra en enfer avec le 5e tome de sa série BD dystopique, Le reste du monde.

Avec ce thème d’ailleurs, le FIRN recevra les premières incursions en roman noir des auteurs SF Catherine Dufour et Laurent Queyssi. Le FIRN continuera d’ailleurs son travail de défricheur en invitant les primo-romancier.e.s ou bédéistes Lilian Coquillaud, Thomas Verhille, Carine Joaquim, Yann Lespoux, Caroline Hinault, Astrid Monet, Romy Haussman et Adam Trotter… soit 8 nouveaux.lles auteur.e.s.

Lectures à terre ou sur l’eau, pour les adultes ou les enfants, balades à pieds ou à moto, expositions interactives, soirées ciné et musique, brasucades de moules de mer, muscat sec… Toutes les géographies du Noir ne seront pas abordées mais toutes ses couleurs seront bien là, celles qui donnent à réfléchir aux humains et les aident à penser le monde et à y trouver leur place.

 

Lieu du crime : Lycée professionnel Maurice-Clavel Rue de la Raffinerie, Frontignan.

  • Les autrices et auteurs invité.e.s sur l’événement – 10/11/12 septembre 2021 (les * marquent ceux qui sont aussi présents sur un autre temps dans l’année)

 Charles Aubert (Fr) – Vert samba – Slatkine & Cie / Parker Bilal (Ang) - Les Divinités – Gallimard/Série Noire / Jérémy Bouquin (Fr) – Moktar – Cairn / William Boyle (USA) – City of margins – Gallmeister / Jean-Christophe Chauzy (Fr) – Le reste du monde T4 Les enfers – Casterman / Lilian Coquillaud (Fr) – Battue – 6 pieds sous terre / James Delargy (Irl) – Sous terre – Harper Collins Noir / Benjamin Dierstein (Fr) – Un dernier ballon pour la route – Les Arènes/Equinox / Serguei Dounovetz (Fr) – Le marécage – Balland / Catherine Dufour (Fr) – Au bal des absents – Seuil / Catherine Fradier* (Fr) – Et nous aurons l’éternité – Au diable vauvert / Aymen Gharbi (Tun) – La ville des impasses – Asphalte / Romy Haussman (All) – Chère petite – Actes Sud / Cyril Herry (Fr) – Tempête Yonna – In8 / Caroline Hinault (Fr) – Solak - Rouergue noir / Marie-Christine Horn (Sui) – Dans l’étang de feu et de soufre – BSN Press / Carine Joaquim (Fr) - Nos corps étrangers - La manufacture de livres / Hervé Lecorre* (Fr) – Traverser la nuit – Rivages/Noir / Yann Lespoux *(Fr) – Presqu’îles – Agullo/Court / Iain Levison (Eco) – Un voisin trop discret - Liana Levi / Lomig (Fr) – Dans la forêt – Sarbacane / Laurent Lolmède* (Fr) – Sous-bocks collection – Alain Beaulet éditeur / Jax Miller (USA) – Les lumières de l’aube – Plon / Astrid Monet (Fr) – Soleil de cendres – Agullo / Michèle Pedinielli* (Fr) – La patience de l’immortelle – L’Aube/Noire / Laurent Queyssi (Fr) – Correspondant local – Finitudes / Jean-Christophe Tixier (Fr) – Effacer les hommes – Albin Michel + Guilty – Rageot / Alan Trotter (Eco) – Muscle – Denoël / Olivier Truc (Fr) – Les chiens de Pasvik – Métailié / Thomas Verhille (Fr) – Ciao bitume – 6 pieds sous terre

 

  •  Les autrices et auteurs invité.e.s sur les autres temps du FIRN (balades, ateliers, résidences, rencontres)

Mouloud Akkouche (Fr) – Donneur – In8 / Philippe Battaglia (Sui) – La fête de la vicieuse – Le gore des alpes / Lilian Bathelot (Fr) – C’est l’Inuit qui gardera le souvenir du blanc – Pocket / Hélène Couturier (Fr) – Trans Barcelona Express – Syros / Margaux Duseigneur (Fr) – De feuille en feuille – Thierry Magnier / Stéphanie Glassey (Sui) – L’éventreuse – Le gore des alpes / Chrysostome Gourio (Fr) – Dans les annales – Folies d’encre + Wilma la pampire – Sarbacane / Marin Ledun (Fr) – Leur âme au diable – Gallimard/Série noire / Antoine Marchalot (Fr) Leumonde.fr – Arbitraire / Michel Moatti (Fr) – Dog Island – Hervé Chopin éditions / Piergiorgio Pulixi (It) – L’île des âmes – Gallmeister / Eric Richer (Fr) – Tiger – Editions de l’Ogre / Caroline Sury (Fr) – Un matin avec Melle Latarte – Le Monte en l’Air / Pascal Thiriet (Fr) – Sois gentil tue-le – Jigal

 

Le FIRN à Frontignan en 2021, c’est aussi :

  • 12 tables rondes ou rencontres animées par la « crème du Noir », Christine  Ferniot, Michel Abescat, Hubert Artus et Jean-Marie Dinh (du 10 au 12 septembre, Cour du Lepap Maurice-Clavel, de 10h à 19h). Entrée libre.
  • 6 lectures bang-bang ping-pong : 2 auteur.e.s, 2 romans, l’un lisant le texte de l’autre et vice versa. Le tout dans un lieu incongru (du 10 au 12 septembre). Entrée libre.
  • 3 grandes soirées cinéma de plein air : durant 3 soirs du festival, les 10, 11 et 12 septembre, à la nuit tombée, projection à la ville (place du Contr’Un), à sa périphérie (jardins du lycée professionnel Maurice-Clavel) et dans ses champs (plage des Mouettes) de films choisis par l’équipe du CinéMistral pour illustrer la thématique du festival. 3 séances présentées en musique par un set DJ des Twin Selecters (comme ils font au festival de Cannes !). Dès 21h. Gratuit.
  • 5 expositions : «Viva Sous-Bock» de Laurent Lolmède (du 7 au 12 septembre, salle Jean-Claude Izzo) ; «Dans la forêt» de Lomig (du 7 au 30 septembre, médiathèque de Mèze), «A la recherche de la vache perdue» des jeunes de la MLIJ du Bassin de Thau et Hélène Couturier (du 2 septembre au 2 octobre, vitrines des commerces et des halles du cœur de ville de Frontignan), «On se casse à la campagne !» de Lilian Coquillaud et Thomas Verhille (du 9 au 25 septembre, En traits libre, Montpellier), «Qui a refroidi Lemaure ?» (du 2 au 9 septembre, médiathèque Mitterrand, Sète). Gratuit. Jauge limitée.

3 ateliers d’écriture : Laurent Lolmède et Serguei Dounovetz feront la tournée des bars pour que les clients s’emparent des sous-bocks pour dessiner et raconter une histoire (du 7 au 10 septembre, de 15h à 17h) ; Hélène Couturier travaillera avec les jeunes de la Mission locale à l’écriture d’un roman-photo (du 18 au 27 août, de 10h à 12h, chais Botta) ; Philippe Battaglia et Stéphanie Glassey feront sortir Le gore des plages de sa tanière avec l’aide des estivants et des habitants de Frontignan-plage (du 3 au 6 août, de 10h à 12h, Maison du tourisme et de la plaisance).

  • 3 escape-game : dans 3 lieux différents et sur 3 jours (du 10 au 12 septembre), l’un au lycée professionnel Maurice-Clavel par M. Robert et ses élèves, l’autre à l’espace Kifo par le service Jeunesse et les jeunes de Frontignan, le 3e à la médiathèque Montaigne.
  • 27 lectures électriques : tous les dimanches, du 11 juillet au 5 septembre, les lecteurs bénévoles (et parfois des auteurs surprise) de la Brigade d’action lecture libre et engagée (BALLE!) vous embarquent sur le bateau électrique EcoThau et au fil des histoires des auteurs du FIRN 2021 pour une balade sur le canal historique de Frontignan (9h30/10h30/11h30, départ quai Voltaire, sur réservation)

 

 

Et encore…

  • 1 grande fête : la médiathèque Montaigne choisit le temps du FIRN et le 11 septembre pour faire sa fête avec les habitants du quartier Crozes/Pielles (et les autres aussi !). Au programme : jeux pour petits et grands, musique, spectacle de théâtre,
  • 1 nouvelle originale : « Touché par la vache, tout homme devient poète », une novela inédite de passions ensablées par Hélène Couturier (tirage limité à 500 ex., offert aux premiers festivaliers)
  • 1 festival accessible PMR, à pied, en vélo (piste cyclable), en voiture (1000 places de parking gratuit aux abords), en bus (arrêt devant le lycée), en train (gare à 150m) et en bateau (navettes d’agglo)
  •  14 temps de lectures publiques : siestes musicales en extérieur ou lirocafé en médiathèques, venez découvrir les romans du FIRN mais aussi les vrais faits divers du bassin de Thau (de juin à octobre).
  • 1 atelier stop-motion : dans les 6 médiathèques du bassin de Thau (Sète, Frontignan, Mèze, Marseillan et Balaruc-les-Bains), animé par la Cie L’Awantura (de juillet à octobre)
  • 1 croqueuse sur le vif : la dessinatrice Aurélie Malbec dessinera in vivo le festival, ses moments urbains et ses recoins reculés et exposera sur un fil ses croquis du jour

 

  • Du pain et du vin : outre la mythique brasucade de moules, une cuvée spéciale muscat sec FIRN 2021 / Terres noires, concoctée par les vignerons de la cave coopérative de Frontignan ; un menu spécial noir cuisiné par les agents de Thau restauration pour les 2500 élèves
  • 3 balades littéraires : au bord du canal, au milieu des salins, à moto sur les routes de Thau… le FIRN se promène et vous invite à découvrir un auteur et un territoire. Attention, ça décoiffe ! (les 10, 11 et 12 septembre, programmation à venir).

 

Plus sur le FIRN

Le FIRN est organisé par la Ville de Frontignan la Peyrade et l’association Soleil Noir. Avec le soutien de : ministère de la culture/DRAC Occitanie, Centre national du livre/CNL, Pro Helvétia Région Occitanie, Occitanie livre & lecture, Département de l’Hérault, Sète agglopole méditerranée et Mission locale d’insertion des jeunes du bassin de Thau/MLIJ.

En complicité avec 6 pieds sous terre éditions ; le centre communal d’action sociale de Frontignan ; le lycée technique Maurice-Clavel/LEPAP ; les collèges des Deux Pins et Simone de Beauvoir ; la médiathèque Montaigne et le réseau des médiathèques de Thau ; la médiathèque départementale Pierres Vives ; Véolia ; Pitch Promotion ; les librairies La Plume Bleue, Nouvelle librairie sétoise, La Cavale et Série B ; la librairie-café associative Prose Café ; l’association des amis de la littérature policière 813 ; la Société laïque de lecture ; la Fabrikulture ; les Compagnons du livre ; les Auteurs au soleil ; l’Espace de vie sociale/EVS ; Culture urbaine sans frontière (CUSF) ; l’Unité éducative en milieu ouvert/UEMO-PJJ de Sète ; la classe-relais du collège Victor Hufo (Sète) ; les Etablissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes/EHPAD publics de Frontignan la Peyrade ; Vivre à la maison de retraite ; la Cie Ah Bon ! ; l’association de commerçants et artisans FrontiLap ; les bars-restaurants du centre ville ; les commerçants du bassin de Thau ; le Point Infos Jeunes/PIJ-Point Europe de Frontignan ; Emmaüs Frontignan-Bassin de Thau…

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article