Felix Ever After, le roman LGBTQ audacieux et puissant

Difficile d’être ado et de répondre aux questions d’identité ; d’autant plus lorsque l’on est un garçon transgenre. Felix n’est pas une fille mais il ne se sent pas toujours vraiment garçon. Roman own voice, plein d’espoir et ultra moderne, tant par son écriture que via la thématique abordée, Felix Ever After s’adresse aux jeunes avec justesse et émotion.

Slalom-Felix Ever After-rainfolk diaries
Felix Ever After

Fiction d’inspiration autobiographique, Felix Ever After est un texte engagé dont le thème est de plus en plus médiatisé dans nos sociétés : celui du genre et de l’identité (le reportage Petite Fille - 1 500 000 vues sur Arte - en est d’ailleurs un exemple poignant).

Traduit par Manu Causse, auteur lui-même de littérature jeunesse et générale, Felix Ever After a déjà fait le buzz aux USA et est très attendu en France.

 

Si en trouvant l’amour, on se trouvait soi-même ?

Comment avancer dans la vie quand on n’arrive pas même à savoir qui l’on est ?

Alors que Felix lutte pour s’affirmer, le jeune homme va devoir faire face aux critiques et aux jalousies. Mais dans l’épreuve vont éclore les plus grandes amitiés… et la plus belle des histoires d’amour.

 

Extraits

« J’ai fait de mon mieux pour effacer les traces de ma vie d’avant : les photos et les vidéos avec les cheveux longs, celles où je porte des robes ou n’importe quoi qui me relie à ce que la société attribue aux filles. Ce n’est plus moi, tout simplement, si ça l’a jamais été. C’est marrant.

D’une certaine façon, j’ai connu la réincarnation. J’ai commencé une nouvelle vie, sous une autre forme physique. Mon voeu s’est réalisé. »

« En latin, “Felix“ veut dire “chanceux“. C’est pour ça que j’ai choisi ce nom. Quand j’ai compris que je n’étais pas une fille, et que j’ai commencé à faire ce qu’il fallait pour changer ça, j’ai pensé que c’était une chance. »

« Comment je l’aime ? C’est simple, cet amour-là me remplit tout entier. Je pense à lui tout le temps. J’ai envie de le toucher, de le prendre dans mes bras, de l’embrasser encore. Cet amour-là me donne l’impression de dépasser ce que nous sommes l’un et l’autre, pour créer une connexion unique, comme si nos esprits s’étaient mêlés en un seul… Cet amour-là me fout une trouille d’enfer. »

 

Kacen Callender

Kacen Callender vit à Philadelphie. Il a déjà été de nombreuses fois récompensé en tant qu’auteur. Felix Ever After est de loin son texte le plus personnel : « Enfant, j’ai toujours voulu être un garçon, je souhaitais me réincarner dans un corps de garçon. Je n’imaginais pas que ça puisse être possible dans cette vie. […]

J’espère que ce roman aidera les lecteurs à explorer leur identité, c’est pourquoi j’ai créé un personnage qui est trans mais s’interroge encore sur lui-même, comme beaucoup de personnes queer et de trans. Je voulais écrire un roman amusant et romantique sur un ado trans sans évoquer de coming out.

[…] Mais surtout, je voulais montrer que les gens comme Felix méritent l’amour, celui des autres comme le leur. »

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
Un livre vraiment d'actu a lire....Amitié Renée de http://envie2.be/
Répondre
B
totalement
T
disons que pour les concernés ce ne doit pas être évident, heureusement c' est très minoritaire
Répondre
B
Disons qu'on en parlait pas beaucoup