A la découverte de l’auteure suisse Florence Cochet

Pour aborder la nouvelle année, Solange Schneider nous propose une interview exclusive de l’auteure suisse Florence Cochet. Une auteure dont les romans contiennent toujours un zeste de magie ou de SF.

florence cochet auteure suisse
Interview de l’auteure suisse Florence Cochet

Bonjour Florence !

Vous êtes une auteure suisse, vous écrivez pour les adultes mais aussi pour la jeunesse, et vous touchez à presque tous les genres : le fantastique, la fantasy, le thriller, la science-fiction…

1°) Comment êtes-vous arrivée à l’écriture ?

J’ai commencé comme beaucoup d’adolescents en écrivant mon journal intime. Puis j’ai eu envie de raconter de véritables histoires, de préférence avec de la magie. Mon premier roman est né des histoires que nous passions des heures à nous raconter à deux voix, ma sœur de cœur et moi.

2°) Parmi tous les genres que vous maîtrisez, y a-t-il un genre que vous préférez, avec lequel vous êtes plus à l’aise ?

Je ne suis pas certaine d’arriver jamais à « maîtriser » les innombrables personnages qui vivent dans ma tête. Ce sont eux qui m’imposent leur voix (ou leur voie…) et donc le genre qui va avec.   ;o)

Au final, je ne me sens pas plus à l’aise dans un genre ou un autre. Par contre, j’aime l’imaginaire plus que le reste. C’est pour cela que la plupart de mes romans contiennent un zeste de magie ou de SF.

3°) Quel est votre dernier livre ? Pouvez-vous nous en parler un peu ?

Mon dernier roman est le 3e tome de la trilogie « Loren Ascott ».

L’héroïne est une jeune parapsychologue qui n’a pas la langue dans sa poche. Elle est à la fois impulsive et réfléchie. Parfois naïve, elle apprend au fil de ses enquêtes à se méfier de tout et de tout le monde. Surtout, elle a tendance à s’attirer des ennuis. De GROS ennuis.

Chaque tome est lié à des faits historiques ou des mythes. Pour le premier tome, je venais de dévorer un livre sur les Templiers, et j’ai eu envie d’ajouter ma pierre à l’édifice des histoires qui entourent cet Ordre. Ainsi est né ce fameux Gardien enchaîné.

Pour Esprit jaguar, mes enfants regardaient le dessin animé les Mystérieuses Cités d’or. (Ou comment une idée peut jaillir de n’importe quelle source…) Après avoir revu quelques épisodes avec eux, j’ai eu envie d’écrire sur les Incas, les Mayas ou les Olmèques. (Il faudra lire pour découvrir mon choix.) Ce qui m’a menée au jaguar, et à tout ce que ce félin représente pour les peuples précolombiens.

Ce qui nous amène au dernier tome, Âme de sorcière. J’ai décidé de placer mon histoire en Suisse, parce que les nombreux bunkers cachés dans les montagnes de mon pays ont toujours titillé mon imagination. (Les montres et le chocolat, c’est bien aussi, mais moins extraordinaire.) J’avais le lieu, il me fallait les légendes… et les réalités. À partir de là, j’ai réalisé de nombreuses recherches sur les procès pour sorcellerie. (Il ne faisait vraiment pas bon être sorcière en Suisse au Moyen Âge.) Puis je me suis penchée sur les légendes, afin de déterminer quelle créature prendrait en chasse Loren. (Un indice : ça commence par un V et ce n’est pas un vampire…)

4°) En dehors de l’écriture, vous enseignez le français. Cela a-t-il une incidence sur votre métier d’auteure ?

À part m’aider côté orthographe et syntaxe, je crois bien que non…

Par contre, être au contact d’adolescents et de jeunes adultes dans mon métier me permet d’être plus réaliste lorsque je parle d’eux dans mes romans et cela nourrit mon imagination. (C’est d’une de mes élèves qu’est né le personnage de Daisy, dans Un Caillou au fond de la poche.)

5°) Avez-vous d’autres passions ?

J’aime lire (la médiathèque de mon école est une mine d’or tenue par des passionnées) et pratiquer les sports « de combat ». En ce moment, c’est l’escrime ancienne et le muay-thaï.

(Ce qui explique peut-être les aspects « badass » de mes héroïnes…)

6°) Et actuellement, avez-vous un livre en préparation ? Et si oui, de quoi parle-t-il ?

Les personnages de trois romans se battent actuellement en duel dans mon crâne pour savoir qui prendra vie (ou finira de prendre vie) en premier :

- Gordon, Kathy et Lilith, des Exogènes - dont les premiers chapitres sont disponibles sur Wattpad : https://www.wattpad.com/user/Florence_C

Pitch : Kathy, jeune étudiante en médecine, se fait enlever à la sortie de la piscine. Que lui veulent ses ravisseurs ? Pourquoi gardent-ils le silence ? Pourquoi la font-ils souffrir ? Et s'ils cherchaient à libérer la créature tapie en elle ?

- Tempérance, adolescente passionnée de violon, qui voit sa vie paisible exploser lorsque sa mère annonce qu’elle compte divorcer de son père pour vivre avec une femme.

- Et un projet « top secret » que j’ai promis à ma plus jeune bêta-lectrice depuis plusieurs années…

Merci Florence d’avoir répondu à ce petit questionnaire, qui nous donne l’occasion de vous découvrir !

rainfolk-solange-schneider

Une interview signée Solange Schneider pseudo Zalma écrivain, auteure de « Chemins étranges », « Points de fuite », et « Demain, tout ira bien ! » et « Ma vie en rouge et noir »

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
Merci pour cette interview qui nous permet aussi de découvrir cet auteur...
Répondre
B
avec plaisir
T
une femme à l'imagination débordante
Répondre
B
Et c'est super pour les lectrices et les lecteurs