3 raisons de lire Fenêtre sur la peur de Dean Koontz

Dans Fenêtre sur la peur, un thriller signé Dean Koontz, Jane Hawk est plus que jamais déterminée à venger son mari. Voici mes 3 raisons de lire cet excellent Thriller.

fenetre sur la peur dean koontz thriller
Fenêtre sur la peur
  1. Jane
  2. Le rythme
  3. Le final

1 Jane

En créant le personnage de Jane Hawk, Dean Koontz ne se doutait pas qu’au fil des livres Jane Hawk deviendrait un personnage mythe tant elle sa détermination est grande pour sauver son fils, faire éclater la vérité, et venger son mari…

2 Le rythme

Comme dans les précédents ouvrages Dean Koontz sait nous tenir en haleine tout au long de ce thriller au rythme effréné. Les chapitres courts, l’alternance des histoires donnent un rythme puissant à la lecture, les pages se dévorent sans relâche.

3 Le final

Tout au long de ce thriller, je me suis demandé, sans aller lire la fin, où Dean Koontz allait nous emmener. Je peux vous dire, car il ne faut surtout pas le spoiler, que le final est absolument somptueux, c’est une véritable apothéose.

Un peu plus

Un jeune cinéaste visionnaire servant de proie lors d’une chasse d’un nouveau genre organisée dans le Colorado, dans le ranch du milliardaire à l’origine d’une conspiration…

Un hacker de génie qui s’infiltre dans les bases de données des officines gouvernementales pour collecter des informations ultraconfidentielles afin d’aider à déjouer le complot.

Un patron de la mafia de Vegas et un tueur psychopathe à la recherche d’un garçon pour l’éliminer… La mère de ce dernier, Jane Hawk, ex-agente du FBI devenue la fugitive la plus recherchée du pays, plus déterminée que jamais à venger la mort de son mari et à déjouer les agissements d’un milliardaire finançant des recherches génétiques pour contrôler les cerveaux…

Dans ce dernier volet, Jane Hawk se rapproche de sa cible. Jusqu’à l’atteindre enfin ?

Ce dernier volet est pour moi le plus abouti. Il peut se lire sans avoir lu les précédents, mais pour le savourer, je vous conseille vivement de lire les précédents épisodes, et dans l’ordre naturellement.

Dean Koontz

Longtemps n° 1 des meilleures ventes du New York Times, Dean Koontz, né en 1945, a été traduit dans quelque quarante pays. Ses romans se sont vendus à 450 millions d’exemplaires dans le monde. L’Archipel a publié Les Yeux des Ténèbres (2020) – roman visionnaire qui annonçait avec quelque 25 ans d’avance l’épidémie mondiale de Covid-19 –, Dévotion (2021) et les quatre premiers volets des aventures de Jane Hawk : Dark Web, La Chambre des murmures, L’Escalier du diable et La Porte interdite.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Bonjour Bernie, tu donnes envie. Je n'ai lu qu'un Dean R Koontz il y a très longtemps assez horrifique. Je retiens la série des Jane Hawk. Bonne journée.
Répondre
B
Bonne lecture
T
l'intrigue attire
Répondre
B
L'intrigue est captivante
M
Pour avoir déjà des livres de cet auteur . Celui là sera sympa à lire comme tous, je n’en doute pas . Bises
Répondre
B
Tu devrais te laisser tenter
R
Merci je verrais Bernie
Répondre
B
d'accord
E
J'apprécie cet auteur et je note le titre de ces derniers romans que je n'ai pas lus
Répondre
B
Ils sont captivants