Essai philosophique - Fragments de spiritualité - Philippe Siméon

La Spiritualité est-elle devenue la grande auberge Espagnole de l’inquiétude du siècle ? Que recouvre-t-elle au juste, à quelles cultures et à quels symboles renvoie-t-elle aujourd’hui ?

Essai philosophique - Fragments de spiritualité - Philippe Siméon
Fragments de spiritualité

Ce qui est sûr, c’est qu’elle est devenue en chacun, le refuge ou l’exutoire d’une préoccupation latente, partagée entre les états délétères du Réel ou perdue entre les fonctionnalités des objets et des technologies qui l’entourent.

Derrière ses marques distinctives qui ont produit les croyances et les religions, il est certain que l’orbite du Spirituel est désormais un domaine éminemment personnel, dont la légitimité aujourd’hui, n’a plus besoin de se référer à une doctrine formelle.

L’émotion spirituelle est à part-entière une dimension imprescriptible de l’Humain, et plus encore à un moment où les cultures perdent leurs ancrages et glissent vers une uniformisation atone.

Philippe Siméon

Philippe Siméon, parmi quelques penseurs actuels et plus encore à venir, s’autorise à replonger, à sa façon, dans le Soi et dans le Divin, dans l’existence et la transcendance, pour revisiter un paysage aux résonances éternelles.

Ainsi tente-t-il de réconcilier l’Homme à sa conscience, le long de voies éminemment réflexives, mais pour autant, non dénuées d’instinct et de soudaineté, ce qui s’exprime par le jaillissement de Fragments Aphoristiques qui attestent de la spontanéité du vécu.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article