Le Bouc de monsieur Girard, un conte anthropologique, pour petits et grands.

Le Bouc de monsieur Girard est un conte anthropologique, pour petits et grands, raconté par Thierry Lallia, illustré par Nadine Feghaly, qui met en garde contre les comportements humains conduisant à la violence collective.

Le Bouc de monsieur Girard conte anthropologique Thierry Lallia Nadine Feghaly rainfolk diaries
Le Bouc de monsieur Girard

Pourquoi les conflits naissent-ils ?

Peut-on les éviter ?

Quelle est cette irrépressible envie qui parfois nous prend et empoisonne nos relations ?

Des mots simples, un mythe à la portée de tous, pour tenter d'expliquer ces mécanismes de la rivalité mimétique et comprendre la pensée exigeante de René Girard.

Thierry Lallia, l’auteur

Thierry Lallia, est un auteur passionné par la confiance collective et réciproque. Géologue de formation, il a travaillé dans de nombreux secteurs (industrie, conseil, services) avant d'être enseignant dans un lycée professionnel de Seine-Saint-Denis. Sensible depuis toujours à ce qui fait l’altérité et les fondements des relations humaines, il est parti en quête d’une nouvelle voie pour construire ensemble un monde de diversité et de partage.

Nadine Feghaly, l’illustratrice

Nadine Feghaly est une illustratrice et artiste visuelle. Née à Beyrouth, elle s’installe à Barcelone en 2012. Son travail évolue autour de l’illustration, des livres pour enfants, du design, et de l’art-thérapie. En 2007, elle a lancé son propre projet/marque avec : viola’, un personnage illustré basé sur la poésie et les rêves.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Les éditions Baie des Anges vous présentent : ALOURA, l’abécédaire du petit Niçois – un petit livre pour une grande aventure niçoise. Les textes et les photos sont du célèbre humoriste niçois : Gilles Bellatre.<br /> <br /> L’ouvrage<br /> <br /> Tout y passe : culture, gastronomie, actualité, politique ou simplement la petite vie locale et pas si banale dans laquelle on se reconnait facilement : qui n’a jamais eu peur de se fouler la cheville en marchant sur des galets ? Qui n’a jamais eu honte de ne pas connaitre les paroles de notre hymne en entier ? Qui n’a jamais pu réussir à finir une tourte de blette salée ? Tant de petites anecdotes niçoises qui nous parlent ! Et la tentation était bien trop grande pour ne pas les lire non plus !<br /> <br /> Car Nice a tant et tant à nous dire, qu’un Abécédaire à lui tout seul ne saurait tenir : c’est en remontant l’alphabet qu’on rencontre à chaque lettre une histoire bien de chez nous. <br /> Le B du Pan Bagnat, le E d’Estrosi, le M de Masséna, le T du TRAM, bref tout nous y est conté, de A jusqu’à Z, le compte y est ! Aucune lettre ne manque à l’appel, mais bel et bien deux photos par lettre pour un rappel. Nice se lit et se vit !<br /> C’est donc sous la forme d’un abécédaire illustré que Gilles Bellâtre transpose son rire niçois, et rien de mieux pour y accéder que de l’appeler ALOURA, le mot de passe niçois.<br /> <br /> L’auteur<br /> <br /> Gilles Bellâtre de son état, médecin de formation, humoriste tout en auto-dérision.<br /> <br /> Depuis maintenant quelques années, chaque dimanche matin, à l’heure du café, le rendez-vous est pris sur sa page Facebook par des milliers de niçois pour suivre inlassablement les aventures hautes en couleur de notre ville, à travers un humour piquant mais jamais méchant !<br /> <br /> On peut rire de tout, surtout des niçois ! Mais surtout par un niçois …
Répondre
B
merci pour l'info