Gonzague Saint Bris - Le dernier dandy, une biographie signée Jean-Claude Lamy

Il y a cinq ans déjà disparaissait sur une petite route de Normandie Gonzague Saint Bris. Jean-Claude Lamy nous livre la première biographie consacrée au dernier dandy.

Gonzague Saint Bris - Le dernier dandy

Gonzague Saint Bris, né le 26 janvier 1948 à Loches (Indre-et-Loire)

Gonzague Saint-Bris est l'auteur de de nombreux livres, dont "Le romantisme absolu" (1978), de récits historiques : "Les Égéries russes" (1994), et "Je vous aime inconnue" (1999), prix Cœur de la France, "un ruban de rêves" (2019) et de biographies comme celles de Vigny, Dumas, Balzac, Flaubert, La Fayette. Cette dernière a atteint les 100.000 exemplaires et a reçu aux États-Unis un Award de littérature de l'Université John Fitzgerald Kennedy de Californie.

Gonzague Saint-Bris est mort dans un accident de la route le 8 août 2017 à Saint-Hymer (Calvados), son épouse Alice Bertheaume était au volant.

Ainsi, Le « dernier dandy » disparaît à 69 ans, au terme d’une vie de journaliste, d’homme de télévision et de radio, d’historien et de romancier, lauréat du prix Interallié en 2002 pour Les Vieillards de Brighton.

Celui qui fit ses armes au Figaro – où il se tailla une réputation de brillant fantaisiste, passionné de littérature – était avant tout un séducteur, un « romantique absolu » qui vécut une idylle avec Inès de la Fressange, pas encore mannequin vedette, puis avec la future réalisatrice Catherine Breillat.

Toute sa vie, Gonzague s’est voulu libre de corps et d’esprit, toujours aux aguets quand une jolie femme apparaissait, n’hésitant pas à se jeter aux pieds d’une inconnue pour lui réciter des vers de Baudelaire ou de Vigny.

Car la littérature, toujours, a infusé la vie de Gonzague – et ce dès sa prime jeunesse auprès d’une mère, Agnès Mame, poétesse et pianiste, issue d’une grande famille d’imprimeurs et dont l’ancêtre fût l’un des éditeurs de Balzac.

Auteur de plus de cinquante ouvrages, il avait fondé, en 1995, « La Forêt des livres », manifestation célébrant la littérature et ses écrivains, mais également les stars du spectacle, et qui bénéficie encore d’une vive popularité.

Jean-Claude Lamy, qui l’a bien connu, signe la première biographie consacrée à cet auteur apprécié du public.

Gonzague-Saint-Bris-Le-dernier-dandy couverture jean claude lamy biographie

Jean-Claude Lamy

Né en 1941 à Valence, Jean-Claude Lamy a consacré des biographies à nombre d’artistes et d’écrivains, dont les frères Prévert (Robert Laffont, 1997, prix Goncourt de la biographie), Pierre Mac Orlan, Jean-Edern Hallier, Raymond Poulidor (Albin Michel, 2002 à 2019). On lui doit l’album Brassens, auprès de ses arbres (L’Archipel, 2020). Le 25 août 2022, les éditions Télémaque rééditent en un volume ses biographies consacrées à Henri IV, François 1e et Louis XIV sous le titre La trilogie royale.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
je ne connais pas du tout..<br /> Merci pour la publication les autres sont aussi sur le blog depuis aout si tu veux. Bonne journée
Répondre
B
C'est un livre intéressant.<br /> D'accord, j'irais voir.
T
oh, il reste Bhl, mais il ne vaut pas celui ci
Répondre
B
Je pense que Gonzague Saint Bris était le dernier dandy, pour moi BHL n'en est pas un.
B
A Saint Raphael, ils font une fete des dandy chaque année ....
Répondre
B
Ce doit être bien comme fête