Le Club des libéraux de Bernard Quiriny

En une fable contemporaine irrésistible de brio littéraire et philosophique, l'écrivain Bernard Quiriny raconte la pensée libérale.

Le Club des libéraux

Bernard Quiriny nous raconte la pensée libérale, ses fondements, ses développements, ses questionnements à travers les débats d'un club imaginaire. Un éloge jouissif de la politique en toute liberté.

À la fois accessible et complète, ludique et informative, cette promenade au pays de la philosophie politique résonne avec nombre de débats contemporains.

Eloge du libéralisme

Ils aiment la liberté, la propriété privée, l'égalité des droits. Ils se méfient de l'État, du pouvoir, de la centralisation. Ils détestent qu'on leur dise quoi penser et comment mener leur vie. Leurs auteurs fétiches s'appellent Constant, Stuart Mill, Smith, Say, Tocqueville, Sieyès ou Hayek.

Ils ne sont pas d'accord entre eux, mais ils se retrouvent sur l'essentiel. Ce sont les libéraux, ces penseurs présentés comme des épouvantails, sans qu'on prenne la peine de les lire.

Cet éloge du libéralisme retourne aux textes sous la forme amusante et littéraire d'un dialogue animé au sein d'un groupe de fervents, réunis en club.

Ce livre s'adresse aux profanes, qui y trouveront un exposé clair, et aux connaisseurs, qu'intéresseront la mise en évidence des logiques de pensée et l'évocation, à côté de vedettes, d'auteurs moins célèbres.
Quel est le principe du libéralisme ?

Le libéralisme repose sur l'idée que chaque être humain possède des droits fondamentaux qu'aucun pouvoir n'a le droit de violer. En conséquence, les libéraux veulent limiter les obligations sociales imposées par le pouvoir et plus généralement le système social au profit du libre choix de chaque individu. (Source wiki)

L’auteur belge, Bernard Quiriny

Romancier, critique littéraire, couronné de nombreux prix, Bernard Quiriny est également historien des idées politiques et professeur de droit à l'université de Bourgogne.

Bernard Quiriny, né le 27 juin 1978 à Bastogne (Belgique), est un écrivain belge, docteur en droit, critique et professeur universitaire de droit à l'université de Bourgogne.

Bernard Quiriny a écrit de nombreux ouvrages :

  • L'Angoisse de la première phrase (nouvelles), Phébus, 2005
  • Contes carnivores, éditions du Seuil (nouvelles), 2008
  • Les Assoiffées, éditions du Seuil, 2010
  • Une collection très particulière, éditions du Seuil, 20126,7
  • Monsieur Spleen, notes sur Henri de Régnier suivi d'un Dictionnaire des maniaques, éditions du Seuil, 2013
  • Le Village évanoui, Flammarion, 2014
  • Histoires assassines (nouvelles), Rivages, 2015
  • L'affaire Mayerling, Rivages, 2017
  • Vies conjugales (nouvelles), Rivages, 2019
  • Portrait du baron d'Handrax, Rivages, 2021

Tout au long de sa carrière, Bernard Quiriny a reçu de nombreux prix et distinctions comme vous le montre cette liste :

  • Prix littéraire de la Vocation 2005 pour L'Angoisse de la première phrase
  • Prix Marcel-Thiry 2008 pour Contes carnivores
  • Prix Victor-Rossel 2008 pour Contes carnivores
  • Prix du Style 2008 pour Contes carnivores
  • Sélection Prix Mauvais genres 2012 pour Une collection très particulière
  • Grand prix de l'Imaginaire 2013 pour Une collection très particulière
  • Prix Premio Salerno Libro d'Europa 2014 pour (it) La biblioteca di Gould, traduction d’Une collection très particulière.
Le Club des libéraux de Bernard Quiriny couverture rainfolk diaries
Le Club des libéraux de Bernard Quiriny

Son œuvre, en particulier ses nouvelles, est souvent comparée aux nouvelles fantastiques de Jorge Luis Borges, d'Edgar Allan Poe et de Marcel Aymé.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
Mais vivre en société induit des contraintes
Répondre
B
C'est certain.