Une Odyssée Amazonienne de Daniel Schweizer aux Editions Favre

Ce livre est le récit d’une exceptionnelle immersion au cœur de l’Amazonie par un cinéaste qui, assumant l’héritage des aventuriers et ethnologues qui l’ont précédé, va retourner sur leurs pas à la rencontre des derniers Indiens qui ont survécu à l’avancée du monde moderne.

Une Odyssée Amazonienne

Au début de l’an 2000, Daniel Schweizer a voulu retrouver Parana, le petit Indien d’un livre de son enfance. Quand il l’identifie chez les Indiens Wayana, il partage leur quotidien et découvre que l’envers du décor est menacé par les chercheurs d’or qui ont envahi la forêt vierge.

De retour en Europe, il est contacté par l’ethnologue René Fuerst qui a passé la majeure partie de sa vie avec les Indiens du Brésil et qui devient son mentor. Suivent de nombreuses expéditions et séjours chez les Indiens Kayapo, Yanomami, Xikrin et Macuxi pour leur restituer les photos de leurs ancêtres et témoigner de la transformation de cette partie du monde.

Il devient l’ami de grands leaders autochtones qui lui demandent de les soutenir dans leurs revendications. Il s’improvise indigéniste, partage leur habitat naturel et leur mode de vie puis les accompagne et les filme dans leurs combats pour la préservation de la forêt. 

Extrait de la préface de René Fuerst, ethnologue.

« Daniel Schweizer fait d’ores et déjà partie de ce petit nombre d’hommes et de femmes qui, par leurs images et leurs textes, s’engagent à combattre ce que j’appellerais un blanchiment de l’Amérique tout entière, un ethno-génocide, peut-être le plus grand de l’histoire. Car priver les Indiens de leurs terres et de leur liberté équivaut à leur mort sociale et culturelle.

[…] En quelque sorte, Daniel Schweizer, cinquante ans plus tard, a réussi là où j’avais échoué. Cette odyssée est un hymne sans précédent à la survie des derniers Indiens d’Amazonie encore libres, à la forêt, la faune et la flore encore intactes. Puissent les Indiens vivre encore longtemps, puissent-ils continuer à nous surprendre par leur art de vivre confortablement, sans pour autant nuire à la Nature, aux animaux et aux plantes uniques en leurs genres, puissent-ils continuer à se peindre et à se parer comme ils le font depuis toujours. »

Daniel Schweizer, l’auteur.

Né en 1959, Daniel Schweizer a fait des études de cinéma à Genève et Paris. Il a été l’assistant de Robert Hossein et de Pierre Koralnik, a abandonné la fiction pour se consacrer au cinéma documentaire et a réalisé une vingtaine de courts et longs métrages récompensés dans de nombreux festivals internationaux.

Il a gagné en 2009 le Grand Prix du Festival International des Films sur les Droits Humains FIFDH. Il est aussi connu pour ses films documentaires sur les skinheads et l’extrême droite radicale, primés et diffusés sur les principales chaînes de télévisions européennes, avant de s’engager pour la défense de la forêt amazonienne. Il a réalisé le documentaire Amazonian Cosmos (87 minutes, sorti en janvier 2020). Ce livre s’en inspire.

Couverture Une Odyssee Amazonienne

Une Odyssée Amazonienne

Daniel Schweizer

256 pages

Editions Favre, 2022

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
là encore, une histoire de pognon
Répondre
B
Est-ce seulement une histoire d'argent ?
B
L'amazonie la dernière terre sauvage de la planète ?
Répondre
B
Espérons-le.