Arsenic et Eczéma – Alain Cadéo

Avec Arsenic et Eczéma, Alain Cadéo nous livre une pièce de théâtre en 3 actes, et revisite le mythe du Minotaure.

Arsenic et Eczéma – Alain Cadéo rainfolk diaries
Arsenic et Eczéma

Alain Cadéo est un auteur que je suis depuis plusieurs années. D’ailleurs, je vous ai déjà parlé sur ce blog de son essai « Confessions (ou les spams d'une âme en peine) », ou encore de ce recueil qui est un véritable joyau de poésie « Des Mots de Contrebande (Aux inconnus qui comme moi...) ».

Le nouvel ouvrage d’Alain Cadéo est dans un tout autre registre, puisqu’il s’agit d’une pièce de théâtre en 3 actes et 64 pages et deux personnages ARSENE dit ARSENIC et AZEMA dit Eczéma.

Le premier est râleur, désenchanté, fait des blagues à deux sous., le second optimiste malicieux, aimant l'aventure, enfin la petite pas la grande. Au passage, Alain Cadéo, ce magicien des mots, jouent avec les noms des personnages : l’arsenic soigne l’eczéma.

Dans sa dédicace, Alain Cadéo m’invite à un court séjour dans ce labyrinthe de L’Esprit, où l’on peut rire et trembler, être ému, se figer face à la Bête qui sommeille et qu’il faut à tout prix éviter de réveiller.

Alors, je vous invite à plonger dans cette aventure en vous procurant ce livre aux éditions Les cahiers de l’Égaré, et à votre tour vous aurez le bonheur de plonger dans ce labyrinthe.

Quatrième de couverture

ARSÈNE:- Ne bouge plus ou j’te crève ! Fous-moi la paix ! J’veux pas remonter ! Barre-toi tout seul avec ton eczéma, ta mère, ton pariétal, tes extases de poule glousseuse… Toutes façons y’a plus rien « là-haut »… Y’a plus rien…
ECZÉMA:- Mais qu’est-ce que tu racontes ? Allez viens couillon… « Là-haut » y’a la lumière, les filles, le bruit, l’odeur d’essence, les gens, l’amour, la vanité, la haine, la vie quoi !… Et puis tu dois avoir tes gosses ce week-end ! Faut qu’tu sois en forme… La famille, c’est sacré ! Et puis y’a moi ! J’suis ton nouveau vrai pote !…

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
on devrait y rire de bon coeur
Répondre
B
Je te le conseille vivement