Proust in love : Une biographie érotique et sentimentale

Proust in love, une traduction événement par William C. Carter biographe américain officiel de Proust pour célébrer les 100 ans de la disparition de l’auteur. Traduit de l'anglais (États-Unis) par Côme de la Bouillerie et une préface par Antoine Compagnon.

proust in love biographie rainfolk diaries
Proust in love

Il ressort clairement des mémoires de ceux qui ont connu Proust, de ses lettres, des témoignages et des scènes de ses romans que la sexualité dans ce qu’elle peut avoir de vicieux l’intriguait. L’amour – jaloux, obsessionnel, sadique – est un thème profane qui traverse toute La Recherche, en contrepoint direct du thème transcendant et sacré de l’art, qui finit par triompher lorsque le narrateur conclut sa quête.

En cours de route, Proust dépeint et analyse avec une finesse exceptionnelle les manifestations de ces amours dans les couples hétérosexuels que forment Swann et Odette, le narrateur avec Gilberte puis Albertine, Robert de Saint-Loup avec l’actrice Rachel ; dans les couples homosexuels – Mlle Vinteuil, Charlus, Charlie Morel –, ou encore bisexuels avec Saint-Loup et Morel.

En retraçant les aventures et les mésaventures amoureuses du vrai Marcel, depuis le lycée Condorcet jusqu’aux banquettes du Ritz, le biographe attitré de Proust aux États-Unis montre comment ces expériences sont devenues des thèmes majeurs de ses romans.

Il y montre Proust dans ses premières amours désastreuses, en pleine rafle de bordel ; dans un duel avec le journaliste Jean Lorrain qui avait fait allusion à son homosexualité dans la presse ; il suit ses flirts avec des femmes respectables et des prostituées de haut rang ; ses aventures avec des jeunes hommes de la classe des domestiques, dilapidant pour eux sa fortune.

Un certain Proust s’y dessine, angoissé par des passions contradictoires, des perversions cachées derrière un style de vie socialement acceptable, rongé par des amours jalouses et inaccessibles.

Un essai érudit et documenté, ponctué des réflexions intelligentes et bien souvent désabusées de Proust sur l’amour, qui relève les brillantes intrications de sa vie érotique dans l’élaboration littéraire de son œuvre.

William C. Carter

William C. Carter est professeur émérite à l’Université d’Alabama à Birmingham. Il est le biographe officiel de Proust aux États-Unis (et même « biographe définitif de Proust », selon Harold Bloom). Il est l’auteur d’ouvrages biographiques de référence sur Proust ainsi que de l’édition américaine annotée de À la Recherche du temps perdu.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
merci pour la présentation...As tu retrouvé internet?
Répondre
B
avec plaisir, normalement maintenant oui...
M
Proust était tout sauf simple...
Répondre
B
exact
T
il serait aujourd'hui, un bon représentant des lgtb
Répondre
B
peut-être