6e édition des Nuits de la lecture : plus de 5 000 événements dans près de 2 700 lieux en France et à l'étranger

Malgré un contexte sanitaire encore difficile, les Nuits de la lecture ont fédéré plus de 5 000 événements dans près de 2 700 lieux. Plusieurs belles soirées de lecture à voix haute programmées auront marqué cette 6e édition – premier temps fort de la lecture, grande cause nationale – parmi lesquelles des lectures amoureuses de L’Odyssée aux Beaux-Arts de Paris, des lectures « sensuelles » à l’Espace Cardin, un club de lecture insolite au Lieu unique à Nantes mais aussi une lecture musicale à la Maison de la Culture d’Amiens.

Marathon de lecture de L’Odyssée d’Homère aux Beaux-Arts de Paris
6e édition des Nuits de la lecture : plus de 5 000 événements dans près de 2 700 lieux en France et à l'étranger

Les Nuits de la lecture invitaient cette année le public à se réunir à l’occasion de milliers d’événements physiques et numériques autour du thème de l’amour qui épousait l’injonction de Victor Hugo : « Aimons toujours ! Aimons encore ! ». Du 20 au 23 janvier 2022, les Nuits de la lecture, organisées pour la première fois par le Centre national du livre (CNL) sur proposition du ministère de la Culture, ont permis, malgré un contexte sanitaire encore difficile, de fédérer plus de 5 000 événements dans près de 2 700 lieux.

Le CNL se réjouit que cet événement populaire autour de la lecture, qui représentait un des temps forts des actions menées autour de la lecture, grande cause nationale, ait retrouvé l’engouement de l’édition 2020.

Ces milliers d’événements en France et à l’étranger ont été autant d’occasions de célébrer le livre et la lecture. Pendant quatre jours, les bibliothèques, les médiathèques, les librairies, mais également les musées, les théâtres, les établissements scolaires et universitaires, les structures pénitentiaires et médico-sociales, le réseau des établissements culturels français et les librairies francophones à l’étranger, ont déployé, in situ, une multitude d’activités, des « soirées pyjama » autour de « petits contes pour petites oreilles », des soirées de lecture à voix haute, d’Escape Game, d’ateliers, de rencontres, de spectacles, de karaoké de chansons d’amour et de jeux littéraires autour de l’amour.

Un montage de textes réunissant des extraits des oeuvres de Simone de Beauvoir, d’Albert Cohen et de Marguerite Duras a été mis à la disposition de tous les lieux par le CNL. Et pour mettre un livre dans les mains de chaque enfant, le jeune public a pu bénéficier d’une opération Chèque Lire à hauteur de 125 000 euros.

Cette nouvelle édition a aussi été marquée par plusieurs grandes soirées de lecture à voix haute programmées sur tout le territoire, parmi lesquelles des lectures amoureuses de l’Odyssée aux Beaux-Arts de Paris, des lectures « sensuelles » à l’Espace Cardin, un club de lecture insolite au Lieu unique à Nantes mais aussi une lecture musicale à la Maison de la Culture d’Amiens et près de 100 événements organisés par les Petits champions de la lecture.

L’amour et les livres ont envahi la toile et les réseaux sociaux à l’occasion d’un défi TikTok porté par Félix Radu, de podcasts et de jeux sur Facebook et Instragram et d’une retransmission en direct sur YouTube de la soirée de lecture musicale au CNL de François-Henri Désérable et Maria Pourchet, respectivement parrain et marraine des Nuits de la lecture, autour de leur livre Mon maître et mon vainqueur (Gallimard) et Feu (Fayard).

Le CNL va continuer de réaffirmer ainsi la place essentielle du livre et de la lecture dans nos vies quotidiennes en proposant tout au long de l’année de nombreuses actions et de nombreux temps forts pour donner priorité à la lecture, grande cause nationale.

Les Nuits de la lecture 2022 sont soutenues par l’Association des bibliothécaires de France, l’Association des bibliothécaires départementaux, l’Association des directeurs des bibliothèques municipales et des groupements intercommunaux des villes de France, le Syndicat de la librairie française, l’Association internationale des libraires francophones, la Société des Gens de Lettres, le Syndicat national de l’édition, l’UNESCO, la Bibliothèque nationale de France, la Bibliothèque publique d’information, l’Association des directeurs et personnels de direction des bibliothèques universitaires et de documentation, l’association Art + Université + Culture, le Pass Culture, la RATP et le Groupe Up.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
J'aimerai beaucoup participer à un de ces événements, mais je le reconnais, avec le COVID, la vaccination qui prouve ses limites et le pass vaccinal auquel je suis opposée (sans être anti-vax, je le précise !) je fuis la foule et tous les événements qui l'imposent...
Répondre
B
Je comprends, personnellement je suis vacciné, et le pass vaccinal ne me dérange pas, j'ai eu l'habitude d'aller en Afrique et je devais présenter mon carnet de vaccination pour voyager.