Lettre à ma chatte de Marina de Van

Avec Lettre à ma chatte de Marina de Van, les éditions Abstractions annonce aujourd’hui la première œuvre en non-fiction de son catalogue. Nouvelle partie, mais toujours le même désir de mettre en lumière le travail d’écriture d’auteurs singuliers, qui osent sortir des sentiers battus, pour le plus grand plaisir des lecteurs. 

Lettre à ma chatte de Marina de Van rainfolk diaries non fiction
Lettre à ma chatte de Marina de Van : première œuvre en non-fiction des éditions Abstractions

Marina de Van incarne parfaitement cette singularité. Déjà présente sur Stonewall, via sa saisissante nouvelle Fin de nuit, Marina de Van revient sur la scène littéraire avec Lettre à ma chatte, un autoportrait en clair-obscur.  
« (…) Parfois, on lit dans le regard des autres qu’ils sont très loin de ce dont ils parlent, qu’ils sont insincères, comme absents à eux-mêmes, happés par une vie intérieure muette. Sans doute ai-je ce regard-là. Au milieu de mon visage avenant, souriant, deux billes de noirceur infinie qui voilent la clarté de mes yeux d’une pellicule de douleur. »
Avec ce récit, Marina de Van a eu le désir de se raconter. Par cette lettre à Nisar, sa chatte, ses épanchements nous révèlent ses ombres et lumières. Comme fil conducteur, la sincérité de ses mots, désarmante et délicate. Peut-être tout ce qu’elle ne pourrait pas raconter au cinéma. De ce portrait d’elle-même, le reflet d’une exploration du réel, dénudé, fragile et sans concession. Marina de Van ose tout, même le plus noir, et nous bouleverse.

Marina de Van

Marina de Van est une réalisatrice, scénariste, écrivaine et actrice française.

Après des études de philosophie, elle rejoint le département de réalisation de la Fémis, puis accède à la notoriété grâce à ses collaborations avec un autre cinéaste à l’univers singulier, François Ozon, en tant que comédienne (Regarde la merSitcom) et co-scénariste, avec Sous le sable et Huit Femmes.

Marina de Van rainfolk diaries

Elle réalise de nombreux longs-métrages dont Dans ma peau et Ne te retourne pas, avec Monica Bellucci et Sophie Marceau, présenté en sélection officielle à Cannes en 2009.

La singularité de son univers artistique se déploie également par ses talents d’écrivaine : Passer la nuitStéréoscopieRose minuit (éditions Allia), Betty, la nuit (éditions Albin Michel) et aujourd’hui Lettre à ma chatte.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
je ne connais pas du tout cet auteur, merci pour cette découverte. bises.celine
Répondre
B
avec plaisir
T
j'ai cru un moment qu'on allait parler de Lagarfeld
Répondre
B
excellent !